Marloe Atlantic – Test et avis

Le nouveau chrono de Marloe, une marque que l’on adore, est passée dans nos mains ! Et ça n’est que du plaisir !

C’est un peu l’année des chronos sur La Petite Trotteuse, puisque nous en testons beaucoup… Et c’est tant mieux puisqu’on adore ça !

Nous (Thibault et Vivien) vouons un amour tout particulier à une marque : Marloe.

Pour être tout à fait honnête, c’est une marque qui, à chaque fois, m’a très agréablement surpris. La Derwent a été le premier modèle que j’ai eu dans les mains, puis s’en est suivi la Coniston, qui a été (et qui l’est d’ailleurs toujours) un véritable coup de coeur.

C’est en cette année 2021 que la marque anglaise propose un nouveau modèle, la Atlantic. La promesse est intéressante : proposer un chrono typé aviation, avec une inspiration vintage, le tout avec un mouvement automatique.

Evidemment, on sort un peu des clous de La Petite Trotteuse avec un tarif placé à 1200€, soit 200€ de plus que notre maximum. J’espère que vous ne nous en voudrez pas !

En bref : Marloe Atlantic “Flyer”
Boitier (diamètre) 43mm
Boitier (épaisseur) 15mm
Boitier (hauteur) 50mm
Boitier (matière) Acier inoxydable 316L
Mouvement Seiko NE88a (automatique)
Verre Saphir bombé anti-reflet
Etanchéité
Bracelet Cuir pleine fleur
Entrecorne 22mm
Cadran Noir et blanc
Luminescence Aiguilles et index
Complication(s) Date, chrono
Prix 1200€

La marque

Marloe est née à Oxfordshire de l’idée de deux passionnés, Gordon et Oliver.

Leur idée est assez “ordinaire”, puisqu’ils veulent proposer des montres qui combinent plusieurs valeurs. Pour commencer, ils refusent de succomber à des tarifs trop bas (du quartz, du chinois bas de gamme) et limitent leur production à des montres mécaniques uniquement, ensuite ils ajoutent un charme British à chaque modèle, et terminent avec une communication propre, honnête et qualitative.

Ils bénéficient aujourd’hui d’une belle exposition dans les médias les plus populaires comme Esquire, Vogue, GQ, TopGear, et La Petite Trotteuse… 😜

Pour découvrir les tests des montres Marloe, je vous envoie ici !

La montre

La Atlantic est la 6ème et dernière collection de la marque.

C’est une montre pensée pour respirer l’aviation “à l’ancienne”, notamment le dirigeable britannique Beardmore R34. C’est le premier à avoir réalisé un double vol transatlantique. Non seulement c’était une vraie prouesse, mais c’était aussi la promesse de pouvoir voyager à travers le monde par les airs…

Cette Atlantic est commercialisée à 1200€ en 4 coloris. Vous la trouverez en noir (cadran Panda), en gris, en bleu, et en noir (ma version). Elle est disponible avec un choix assez conséquent de bracelets en cuir strié, qui sont tous très agréables.

La version noire se nomme la “Flyer” et est une interprétation des célèbres montres d’aviateur nommées les Flieger. On trouve ainsi un contraste de couleur parfait (noir et blanc) sur le cadran, ainsi que des indexes numériques qui rappellent l’altimètre du dirigeable R34.

C’est une montre dotée de deux complications : un chronographe et un dateur. Elle est alimentée par un mouvement automatique, le calibre Seiko NE88a.

Le boitier

En terme de caractéristiques, ce boitier est plutôt standard, à l’épaisseur près. En effet, la montre mesure 43mm de diamètre pour 16mm d’épaisseur (en incluant le verre légérement bombé).

C’est donc une montre plutôt massive, fidèle à l’image des montres d’aviateur qui (peuvent) se placer au-dessus de la combinaison, et qui sont imposantes pour garantir une bonne lisibilité.

L’entrecorne mesure 22mm, tandis que le corne à corne mesure 50mm.

C’est l’acier 316L qui a été choisi, et qui est poli sur toute la face avant (la lunette). Le dessous et les cotés sont brossés. Notez que c’est un boitier “bespoke”, c’est à dire qu’il a été créé pour la montre, par la marque. Il n’est pas issu d’un catalogue de boitiers “tout prêts”.

Un verre saphir ferme la face avant, et son traitement anti-reflet très agréable offre des teintes bleutées suivant la lumière. C’est très agréable.

On trouve sur le coté droit les boutons poussoirs du chrono qui sont travaillés de manière unique et qui sont très faciles et agréables à utiliser. La couronne de réglage à 3h est elle-aussi joliment travaillée avec une strie et le logo de la marque.

Sur le dos de la montre se trouvent les inscriptions de la marque, du nom du modèle et de son numéro (édition limitée oblige). Un verre transparent permet de voir le mouvement qui s’y loge.

C’est un boitier très bien dessiné, qui n’est ni banal, ni trop décalé. On trouve une découpe assez discrète de la lunette, qui me rappelle les “faces” du dirigeable mentionné ci-dessus. Elles sont placées à chaque heure, de façon à appuyer la lecture. Malin !

Malgré ses proportions assez imposantes, elle ne se révèle pas lourde, avec 100 grammes sur la balance (sans le bracelet, 118 grammes avec).

Le cadran

Marloe joue dans la simplicité et l’efficacité pour le dessin des cadrans de ses montres.

Tout se joue dans les détails. On a des montres à la fois épurées (comme la Marloe) et à la fois complexes, comme cette Atlantic.

Le cadran est habillé d’un fond noir mat, et, en surépaisseur, affiche un chemin de fer blanc pour l’indication des minutes et secondes.

Les indexes horaires sont affichés en chiffres arabes à chaque heure, et sont disposés à la verticale, sauf pour les 4-5-7-8 qui sont inclinés. C’est original, et fidèle à l’altimètre du R34.

Le logo Marloe Watch Company prend place à 12h, et est peut-être un peu trop encombrant. J’aurais aimé une version réduite (MWC ou Marloe) qui aurait laissé un peu plus respirer cette zone.

A 3h se loge un petit cadran pour l’affichage de la seconde active, alors que la mesure des minutes du chrono est à 9h. C’est à 6h que l’on trouve la mesure du chrono sur 12h, largement de quoi faire !

Les aiguilles en forme d’épée sont très jolies et pratiques, avec un centre évidé qui laisse une belle lisibilité et passer une belle luminosité. La trotteuse du chrono prend place au centre, et se trouve décorée d’une pointe blanche.

C’est un cadran très bien dessiné, qui laisse place à une petite fenêtre de date à 4h30.

Le contraste est parfait, la lisibilité idéale, et il est bien agréable à regarder. Une luminescence Super Luminova est présente sur les aiguilles, le chemin de fer et sur les indexes. Dans le noir, le rendu est simplement sublime.

Le bracelet

Marloe travaille avec de très bonnes manufactures pour créer ses bracelets. Cette fois c’est du cuir Horween qui a été choisi.

Horween est une célèbre fabrique américaine, originaire de Chicago. C’est du cuir de très bonne qualité, qui va se patiner avec le temps.

Le bracelet de ma version est entièrement noir, décoré d’une couture qui donne un effet côtelé très sympa, qui s’associe bien avec l’aspect sport-chic de la montre.

Il se ferme avec une boucle ardillon très bien décorée, à la fois du logo Marloe, mais aussi de stries qui rappellent la silhouette des dirigeables.

Au poignet, la montre est très confortable. On oublie vite son gabarit imposant tant le bracelet se révèle être un plaisir.

L’entrecorne de 22mm vous permettra de changer facilement de bracelet si vous le souhaitez.

Le mouvement

Comme vous l’avez vu en introduction, cette Chronoscope Atlantic est un chrono alimenté par un mécanisme automatique.

C’est le fabricant Seiko qui a été choisi, et son calibre NE88a. C’est un mouvement dont la fréquence atteint 28.800 bph, il dispose de 34 rubis, et offre environ 45 heures de réserve de marche.

Son décalage est plutôt correct avec -15/+25 secondes par jour. Ce mouvement offre l’heure, la minute et la seconde, une trotteuse, un affichage 12h pour le chrono, un stop-seconde, un anti-shock Diashock, et une roue à colonne.

C’est un calibre populaire, connu pour être un excellent rapport qualité prix. Il est aussi utilisé dans la WL Racing que je vous présentais il y a peu.

Le packaging

On reçoit cette Atlantic dans un carton décoré aux couleurs de la marque, et c’est assez rare pour le souligner.

La boite où se loge la montre est noire, dispose d’un revêtement en tissus. L’intérieur est gris foncé. On trouvera, en plus de la montre, un livret descriptif du modèle, et une carte de garantie.

C’est un packaging à la fois simple et séduisant, mais que j’aurais aimé un peu plus “luxueux” sur une montre à 1200€. Je suis exigeant, que voulez-vous ! 🙂

Toutefois, les clients seront pleinement satisfaits de l’expérience réservée à la réception de la montre.

Conclusion

J’ai adoré Marloe (Watch Company) lors des précédents tests. C’est une marque que j’apprécie beaucoup, tant au niveau de ses montres que de sa philosophie.

Marloe joue sur une simplicité éloquente, en proposant des montres toutes aussi soignées qu’uniques, et au design toujours très abouti.

Cette Atlantic me plait beaucoup. C’est un chrono qui offre une juste balance entre fonctionnalité, sportivité et élégance. Au poignet, elle révèle tout son potentiel.

Malgré des proportions assez imposantes, elle est agréable à porter. Son poids reste contenu, et son gabarit convient bien à mon poignet de 19,5cm.

Il est évident que son prix sera trop élevé pour certain(e)s. Mais il ne faut pas oublier plusieurs choses : sa fiche technique, son aspect (look, design, qualité des assemblages), et le fait que ce soit une micro-marque. Nous ne sommes pas face à une multinationale qui peut se permettre de faire des marges ridicules.

Rien que pour la sympathie de Gordon et Oliver (et surtout pour leurs montres), je vous la conseille à 100%. C’est une montre qui vous plaira à coup sûr, d’autant plus qu’elle est déclinée en 4 coloris.

Evalutation de la Marloe Atlantic
Les plus
  • Qualité globale
  • Soin des détails
  • Design très soigné
  • Bracelet remarquable
  • Calibre automatique de bonne qualité

 

Les moins
  • Prix plutôt élevé
  • Packaging séduisant mais pas assez luxueux dans cette gamme de prix
Galerie photo
Total
22
Shares
2 comments
  1. Encore une fois un très bel article très bien détaillé
    Bon choix de la déclinaison de la montre avec l’association du bracelet

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Previous Article

SYE MOT1ON Chronograph - Test et avis

Next Article

Beaubleu B02 - Test et avis

Related Posts