YEMA Wristmaster – Test et avis

Quand on regarde un peu la gamme de YEMA, on voit quelques modèles ressortir. La Superman évidemment, pourquoi pas en version à boitier en bronze…

Je vous en avais parlé, YEMA est en train de renaître et “s’amuse” à rééditer les montres qui ont marqué son parcours et qui ont construit son histoire.

Aujourd’hui, la marque évolue, et propose une nouvelle collection, la Wristmaster. Quand on m’a contacté pour me proposer de la tester, j’ai accepté directement. Pourquoi ? Un design qui change, un format compact, un prix attractif… Tant d’éléments pour séduire !

La Wristmaster est une nouvelle montre, mais qui puise son inspiration dans les modèles des années 60. C’était une collection vouée à compléter une gamme de plongeuses, avec un aspect résolument chic et “luxueux”.

Aujourd’hui, elle est en financement participatif sur Kickstarter et se présente en 3 versions : cadran beige ou bleu, et une version Traveller, plus robuste.

Pour découvrir l’histoire de la marque, rendez-vous dans les autres tests, notamment celui de la Flygraf !

En bref : YEMA Wristmaster
Boitier (diamètre) 37mm
Boitier (épaisseur) 12mm
Boitier (hauteur) 48mm
Boitier (matière) Acier inoxydable
Mouvement YEMA2000 (automatique)
Verre Hesalite bombé double dôme
Etanchéité 10ATM
Bracelet Cuir
Entrecorne 18mm
Cadran Bleu ou beige
Luminescence Aiguilles et index
Complication(s)

La montre

Cette Wristmaster est donc une mouture, plutôt élégante, et alimentée par le désormais célèbre mouvement automatique maison, le YEMA2000.

Elle se veut résolument vintage avec un boitier compact, un verre hesalite, et un joli bracelet en cuir. Vous la trouverez à 399€ en précommande, puis 640€ ensuite, en prix public.

Le boitier

Comme vous l’avez vu et lu, cette montre affiche un boitier au look vintage, compact, et bien dessiné.

Son diamètre de 37mm la rend discrète et fidèle aux montres des années 60. La silhouette affutée du boitier est originale, elle me rappelle les montres tonneau.

Le revêtement est totalement brossé, et c’est très bien ainsi. La face avant étant fort visible, si la surface était polie la montre serait trop clinquante.

On trouve à 3h la couronne de réglage, qui est facile à utiliser, et qui inspire confiance.

Le verre qui ferme la montre est en hesalite, c’est un plexiglass à double dôme. Sur le dos on trouve le blason YEMA, en relief.

Le cadran

On trouve sur cette Wristmaster un cadran très joliment travaillé, rempli de relief. Les deux coloris sont réussis, mais j’ai une préférence pour la version bleue, que je trouve plus moderne.

Le fond est satiné, une petite texture sablée s’y place, et permet une très belle pénétration de la lumière.

Ce que j’adore tout particulièrement, ce sont les indexes. Ils ont un relief épais, une forme originale et sont du coup très visibles et jolis. Ils offrent une vraie profondeur à une montre pourtant fine.

Les aiguilles sont plus classiques, avec un contour rectangulaire, et une inclusion de luminescence. La trotteuse est très fine et discrète.

On trouve un dessin de croix sur le fond du cadran, ce qui est plutôt bienvenu, puisque ça améliore la lisibilité. Le logo YEMA est à 12h, et la mention “Wristmaster” est à 6h.

Le dessin de ce cadran est donc réussi, la lisibilité est excellente, et on touche l’originalité tout en restant sobre. Bien joué !

Le bracelet

YEMA habille sa montre d’un joli bracelet en cuir marron foncé, décoré d’une surpiqure beige au niveau du boitier.

La boucle ardillon est classique, gravée du logo de la marque.

C’est un bracelet qui respire la qualité, mais que je trouve un peu petit. En effet, sa longueur est plutôt faible, et sur mon poignet de 19.5cm, c’est un peu juste.

Le packaging

YEMA nous offre toujours une belle expérience avec son packaging, et ici n’en est pas une exception.

D’habitude la marque fourni ses montres dans une pochette rectangulaire qui ferme avec une fermeture éclair.

Ici, c’est une pochette ovale, plus épaisse et qui ferme avec un petit bouton. Elle est un peu plus vintage et est tout autant pratique.

Les finitions sont bonnes, et elle offre un bel accueil aux clients.

Conclusion

YEMA affiche sur son catalogue beaucoup de montres, et jusqu’ici, je n’ai jamais été déçu. Cette Wristmaster ouvre la porte à un style plus élégant et habillé.

La qualité est au rendez-vous, tout comme le style et le confort. C’est un excellent choix, une fois de plus !

A 399€ en précommande, cette montre se place dans une fourchette basse pour une mécanique à remontage automatique.

Elle est vendue comme mixte, et son boitier de 37mm s’adaptera très bien sur les poignets fins et féminins.

Si elle vous tente, vous pouvez la retrouver ici !

Evaluation de la YEMA Wristmaster
Les plus
  • Design vintage sans excès
  • Deux choix de cadran
  • Qualité des assemblages
  • Packaging séduisant

 

Les moins
  • Bracelet un peu court

Galerie photo de la YEMA Wristmaster
Total
0
Shares
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Previous Article

YEMA Superman Heritage GMT - Test et avis

Related Posts