Avi-8 XV741 – Le test complet

En 1969, la Transatlantic Air Race de Londres à New York affiche à sa grille de départ, un compétiteur nommé Tom Lecky-Thompson à bord de son avion, le Harrier XV741. C’est d’ailleurs lui qui va remporter cette compétition, il y a 50 ans de cela. C’est la raison pour laquelle AVI-8 nous propose aujourd’hui un deuxième et dernier volet de leur hommage au 50e anniversaire de la Transatlantic Air Race de Londres à New York. 

Avant de commencer ce test, j’aimerai me présenter rapidement, car je suis un petit nouveau chez La Petite Trotteuse !

Je vous présente donc aujourd’hui la XV741 vendue en édition limitée avec 741 exemplaires. AVI-8, marque que l’on connait bien sur La Petite Trotteuse, d’origine anglaise, qui a pour idée de proposer des montres travaillées à prix abordable. Et toujours avec une touche d’originalité.

C’est d’ailleurs cette touche qui est particulièrement appréciable chez Avi-8, au-delà des caractéristiques techniques qui sont (tout de même) tout à fait actuelles.

 

La montre

Cette XV741 est donc, comme vous l’avez compris, travaillée autour de l’avion du même nom. Plusieurs références à cette machine sont intégrées à la montre. C’est une montre avec un mécanisme automatique, vendue au prix de 395£ (440€).

La montre est assez imposante, avec ses 44mm de diamètre et ses 13.5mm d’épaisseur, un poignet masculin est plus adapté. Malgré ses dimensions, elle se porte facilement et n’est pas trop lourde. Elle n’est donc absolument pas gênante au poignet, tout au long de la journée.

Comme cité au dessus, plusieurs références au Harrier XV741 sont présentes, comme par exemple les turbines de l’avion sur le dessous de la montre, la forme du cockpit sur le cadran…
Il y a 6 références, je les évoquerai tout au long de l’article.
Ces détails créent une originalité et une identité à cette dernière.

En bref : XV741
Boitier (diamètre)44mm
Boitier (épaisseur) 13.5mm
Boitier (matière)Acier inoxydable
Mouvement Miyota 8S27
Verre Saphir antireflet
Etanchéité 5ATM (50m)
Bracelet Acier brossé à boucle déployante
Entrecorne 22mm
Cadran gris foncé/noir, détails vert et rouge
Luminescence Aiguilles et indexes
Complication(s) Trotteuse et sous cadran d’heure
Prix 440€

 

Le boitier

La XV741 est proposée avec un boitier de couleur grise très foncée poli en acier inoxydable.

Le boitier est bien pensé, ses courbes font qu’il n’est pas très imposant sur la face avant et que nous pouvons nous concentrer sur le cadran. Il reste simple sans forme particulière.

Cependant le côté gauche et le côté droit possèdent un détail important, les coordonnées des décollages et lieux d’atterrissages de l’avion sont gravées de manière fine et discrète.

Sur le côté droit, la couronne de réglage, centrée entre deux coordonnées, possède un diamètre suffisant pour assurer une bonne manipulation. Elle est d’ailleurs gravée de l’emblème Avi-8.

Le dessous du boitier me plait beaucoup, sa forme de turbine faisant référence au Harrier XV741. Il est décoré de plusieurs informations, comme le modèle, la résistance à l’eau, qui est de 50m (5ATM), avec un léger relief sur quelques une des informations.

Ce boitier procure une sensation de solidité, par sa taille (44mm de diamètre), son épaisseur (13.5mm) et son poids de 90g. 

 

Le cadran

Le cadran est très original, et possède une multitude de détails. 

Tout d’abord, nous pouvons apercevoir un seul index horaire, le “0”, ce dernier est posé sur un véritable morceau de fuselage du Harrier XV741. Ce qui crée une petite touche métallique “usée” assez agréable mais discrète. Les aiguilles ainsi que les indexes sont lumineux quand la lumière s’y prête, dans une teinte bleutée. Les aiguilles sortent de l’ordinaire, elles me font penser à des ailes d’avion, et leur couleur est bien contrastée avec le fond du cadran. Le rendu est très séduisant, on apprécie facilement le soin qu’apporte Avi-8 aux détails.

Impossible de passer à côté de ses parties métalliques teintées de vert, surélevées du fond du cadran. Ces parties sont d’ailleurs nombreuses et ont des looks variés, c’est l’une des raisons qui me fait craquer pour cette montre. Les inscriptions indiquant le modèle et la “Limited edition” sont bien positionnées et n’empêchent pas la lecture de l’heure.

Malgré les nombreux détails présents sur le cadran et les différents reliefs, la lisibilité de la montre reste très correcte.La trotteuse est discrètement intégrée à ce cadran sous la forme d’un cercle entouré de la teinte verte avec comme référence la distance parcours par l’avion en 60 secondes : 11,29 milles. Le marqueur représenté par une petite flèche rouge reste trop effacé à mon goût.

Sur la gauche du cadran, nous pouvons apercevoir de très jolis ornements, la première en forme de “U” correspond à la structure du cockpit de l’appareil, qui cache un sous cadran affichant l’heure en cours en format 24h. Son indicateur est, pour le coup, très visible et posé sur une roue très travaillée.

Ce cadran possède énormément de relief, il y a vraiment cette sensation d’avoir plusieurs étages sur son intégralité, et je trouve que c’est une force que ça soit pour le look et la visibilité de la montre.

 

Le bracelet

Parlons de l’élément qui me plait le moins dans cette montre…
Le bracelet proposé par AVI-8 est un bracelet en cuir avec une partie en nylon d’épaisseur 22mm avec une boucle gravée AVI-8. Attention, je vous donne ici mon avis, basé sur mon ressenti personnel.

Lorsque j’ai reçu la montre, j’ai vu le cadran et je l’ai trouvé très joli, mais quand j’ai vu le bracelet, j’ai été étonné par le choix de la couleur. Je trouve que la couleur choisie sur le nylon n’est pas très cohérente avec les couleurs qu’on trouve sur le cadran. Encore une fois, ce ne sont que mes goûts. Cependant, le bracelet, pourtant assez rigide, se porte très facilement, il est agréable au poignet et l’ajustement est facile.

La montre est proposée avec un second bracelet, celui-ci en nylon et cuir, très épais et rigide. Offrir un second bracelet est toujours une bonne surprise. Mais pour porter ce dernier il faut supporter un bracelet épais au poignet et ce n’est pas mon cas.

Le point qui m’a gêné le plus est le changement de bracelet. Il n’y a pas de système d’attache rapide, AVI-8 fournit l’outil pour démonter le bracelet, mais cette manipulation est assez délicate si on ne souhaite pas abîmer le bracelet monté sur la montre.

Je pars du principe que si on veut favoriser un changement rapide et fréquent, les constructeurs doivent offrir un système simple.

La partie bracelet de cette XV741 n’est pas à mes yeux son point fort. Mais il reste confortable et efficace.

Pour le coup, ce n’est qu’une question de goût.

 

Le mécanisme

Cette XV741 est équipé d’un mouvement mécanique à remontage automatique.

Le calibre choisi est d’origine japonaise, de chez Miyota avec un “open heart” (coeur ouvert) : 8S27.

Le mécanisme peut être monté à la couronne, il assure une réserve de marche de 42 heures, et une fréquence de 21600 vph.

 

Le packaging

Le packaging reçu pour cette XV741 est similaire à la P51 Mustang. C’est un packaging très sympa pour une montre en série limitée.

C’est une boite noire assez volumineuse fermée par des pressions métalliques et décorée d’un tissus noir à la maille épaisse.

Lorsqu’on ouvre cette boite, on trouve la montre posée sur son coussin, un second bracelet, un outil pour changer ce dernier, une plaque métallique à l’effigie de la série Harrier XV741 (très jolie!). La montre est tout de suite mise en valeur de mon point vue.

Derrière la mousse qui cache un compartiment sur le dessus de la boite, on trouve la carte de garantie, le certificat d’authenticité et une microfibre avec le logo AVI-8. La mousse protège bien l’ensemble des éléments, mais si je pouvais donner un petit “point noir” sur cette mousse, c’est qu’il manque un petit “trou”, une petite encoche, pour comprendre que derrière la mousse, il y aussi des éléments.

C’est un packaging que je trouve très sympa pour recevoir une montre comme celle-là, elle protège bien l’ensemble des éléments. Cependant, elle n’est pas très pratique pour être utilisée au quotidien pour ranger la montre par exemple. Elle restera à utiliser uniquement pour le transport, et pourra éventuellement servir d’objet de décoration.

 

Conclusion

AVI-8, nous propose une montre qui a beaucoup de charme, en grande partie grâce à son cadran. Il est bien travaillé et c’est ce qui me fait craquer. Je peux passer des moments à la regarder pour découvrir des nouveaux détails sur le cadran toujours très agréable et qui fait l’identité de la montre.

Accompagné de son joli packaging, cette XV741 en version limitée à 741 exemplaires est une montre très originale, agréable à porter, même avec son gabarit imposant. Son cadran est un réel point fort, le travail réalisé dessus est, à mes yeux, vraiment impressionnant !

Si vous voulez voler vers de nouveaux horizon à travers l’histoire du Harrier XV741 et pour la somme de 440€ (quand même), rendez vous le site AVI-8 !

 

Acheter la Avi-8 XV741 (350£)

Les plus
  • Détails très travaillés
  • Bonne lisibilité
  • Confortable
  • Packaging séduisant
  • Mouvement automatique

Les moins
  • Couleur du bracelet 
  • Ne dispose pas de pompes rapides
  • Rigidité du bracelet

 


Galerie photo :

Merci à Vivien pour sa confiance et la publication de mon premier article 🙂

 

Total
6
Shares
1 comment
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Previous Article

La marmotte Grandval

Next Article

Indice Ebauche - Le bracelet inspiré de l'horlogerie

Related Posts