Düfa Gunter Automatic – Test et avis

Voilà quelques temps désormais que j’ai découvert la marque Dufa, sur la boutique Timebyme.

C’est une marque qui m’avait très facilement séduit, avec des modèles à la fois épurés et complexes, mêlant le style minimaliste scandinave à la rigueur allemande.

Personnellement, je suis fan de ce genre de montres, qui est à la fois simple quand on y jette un oeil rapidement, et riche de détails satisfaisants quand on s’en rapproche. 

Et aujourd’hui, j’ai l’opportunité de vous présenter ce modèle qui fait partie de leur dernière collection. 

 

En bref : Dufa Günter Automatic
Boitier (diamètre) 40mm
Boitier (épaisseur) 9,5mm
Boitier (matière) Acier 316L
Mouvement Miyota 9015
Verre Saphir plat
Etanchéité 3ATM
Bracelet Acier inoxydable
Entrecorne
Cadran Gris foncé
Luminescence Aiguilles et indexes
Complication(s) Dateur
Prix 519€

La marque

Aujourd’hui, Dufa est une marque qui fait partie du groupe Dartmouth Brands (Avi-8, Spinnaker, Earnshaw…).

Mais elle a aussi un passé historique, puisque la marque a été fondée il y a plus d’un siècle, dans l’entreprise Etzold & Popitz qui fabriquait des horloges. 

La marque puise son inspiration dans les principes instaurés par l’école du Bauhaus. On retrouve les codes qui sont propres à ce mouvement dans toutes leurs montres.

Dufa est aussi plutôt active sur les réseaux sociaux, avec un fil Instagram soigné. Toutefois, elle est encore peu connue en France. J’aime l’idée de pouvoir l’aider à se populariser sur notre territoire !

 

La montre

La Günter Automatic est une des dernières nées de Dufa.

C’est aussi la première montre de la marque a être qualifiée de “sportive” et à arborer un type de design appelé “brutalisme”. 

Le brutalisme est issu du mouvement moderne et a été très populaire dans les années 50 et 70. Aujourd’hui c’est un courant stylistique plutôt discret. Le principe est simple puisque l’idée est de répéter des éléments de façon simple et sans réflexion. On retrouve aussi une absence de décorations et un aspect très brut (comme son nom l’indique).

La Günter est une montre à la fois simple dans sa globalité, mais qui révèle des détails très agréables. 

Elle est déclinée en 4 coloris de cadran (bleu, blanc, gris et noir) et est vendue à 519€. Elle est alimentée par un mouvement mécanique à remontage automatique.

Son aspect est un joli mélange entre simplicité, avec une touche de sportivité dans les lignes, et surtout assez habillée. Elle se portera donc facilement au quotidien.

 

Le boitier

La Günter affiche un joli boitier cylindrique, aux dimensions plutôt actuelles avec ses 40mm de diamètre et 9,5mm d’épaisseur. Elle est donc plutôt fine, et c’est un excellent point.

Sa silhouette est très épurée avec une forme cylindrique simple et lisse. On trouve un mélange entre acier poli et brossé qui rend la montre à la fois discrète et un poil “chic”.

Ce qui me plait beaucoup, ce sont les cornes d’attache intégrées. D’habitude cela me dérange puisque le bracelet est donc impossible à remplacer par un autre bracelet “standard”. Mais ici, vu que le bracelet est excellent, ce n’est pas un souci.

On trouve à 3h une couronne de réglage gravée du logo Dufa, et ce sera le seul élément présent sur les flancs du boitier. L’arrière est simple, on trouve les informations habituelles (étanchéité, marque, référence…) gravées.

L’étanchéité est de 3ATM, le minimum. Ce sera suffisant pour la porter au quotidien, mais il faudra l’enlever pour faire la vaisselle ou vous doucher.

Pour résumer, je trouve ce boitier très agréable : ses finitions sont parfaites, sa forme est simple mais efficace, et il se loge très bien sur le poignet.

 

Le cadran

Ce cadran a été dessiné pour rester fidèle au style “Bauhaus” et rester ainsi épuré et fonctionnel. Pourtant, on trouve des détails très soignés, esthétiques et pratiques.

Pour commencer, sur tout le contour, on observe un chemin de fer imprimé en blanc, qui indiquera les secondes et minutes avec précision.

Ensuite, a chaque heure se trouve une pastille ronde, sauf aux heures “principales” où se placent des bâtons. Chaque index est luminescent, tout comme les aiguilles.

Les aiguilles sont d’ailleurs très jolies, avec une forme rectangulaire et une base très fine. Leurs dimensions sont suffisamment différentes pour garantir une bonne lisibilité, d’autant plus avec le fond gris foncé du cadran.

La date est présente à 3h dans un guichet à fond noir, avec une police d’écriture très réussie. 

On trouve pour finir le logo Dufa à 12h (que je trouve un poil trop grand), la mention “Automatic” à 6h, et “Made in Germany” à 6h.

Ce cadran est, je trouve, très réussi. La lisibilité est excellente, les éléments sont agréables à regarder je pense qu’on ne s’en lassera pas. Derrière cette sobriété se cachent des détails originaux, comme la forme des aiguilles, par exemple.

 

Le bracelet

Dufa habille sa Günter d’un bracelet en métal brossé, aux mailles très lisses et qui s’articulent à merveille. 

En terme de confort, ce bracelet est parfait. Il épouse les formes du poignet, permet à la montre de s’y loger sans forcer, et ne gêne pas les manches de chemise, même étroites.

Visuellement il est aussi très satisfaisant avec cet aspect à la fois brut et très lisse, qui me rappelle celui de la Tudor North Flag (que j’aime beaucoup). 

Cependant, ce bracelet a un réel problème : il se raye très facilement. Je porte toujours la montre quelques jours avant de rédiger le test. Et là, en 3-4 jours, pourtant en étant au télétravail (donc la montre n’a pas été soumise à une utilisation hors normes) la surface s’est déjà bien rayée, et c’est vraiment dommage.

Finalement, les cornes d’attache seront un souci, puisqu’il faudra opter pour un bracelet sur-mesure si vous souhaitez le remplacer, et ça ne sera pas facile à trouver… Dommage !

 

Le mouvement

Pour alimenter sa Günter, Dufa a opté pour un mouvement mécanique à remontage automatique, de chez Miyota.

C’est le calibre 9015 qui a été choisi. Il offre 42 heures de réserve de marche, les 3 aiguilles et un dateur.

C’est un mouvement reconnu fiable et précis, et il a l’avantage d’être très fin avec seulement 3,9mm d’épaisseur. 

Cela permet d’avoir une montre plutôt fine, surtout pour une automatique (9,5mm).

Il se remonte à la couronne aussi, et dispose d’un stop-seconde. 

 

Le packaging

Dufa livre sa Günter dans une boite plutôt simple, qui reflète bien l’aspect épuré/fonctionnel du Bauhaus.

C’est une boite blanche, épurée, simplement décorée du logo de la marque. A l’intérieur, on trouve la montre sur un coussin très doux, et un revêtement en tissus soyeux gris clair.

La montre est livrée avec sa carte de garantie. 

C’est un packaging plutôt simple, basique, qui sera suffisant pour garantir une bonne protection pendant le transport.

Il n’est cependant pas transcendant, cela aurait été très agréable de trouver la montre dans un petit étui en suédine, par exemple.

 

Conclusion

Pour la première Dufa que je teste, j’avoue être tout à fait conquis.

C’est une montre très soignée, avec des détails dignes d’une montre plutôt haut de gamme. Le cadran est bien dessiné, le boitier est superbe, et le bracelet, bien que fragile, se révèle très confortable.

Les finitions sont exemplaires, tout comme sa lisibilité. Il est évident que pour 519€ on s’attend à un certain niveau de qualité.

Ici, bien qu’elle me plaise beaucoup, je pense que son prix est un peu élevé. Il n’y a pas LE bon argument pour le justifier. Mais les montres Dufa sont toutes dans cette gamme de prix, donc finalement… je ne suis pas surpris. Simplement quand on la compare à d’autres marques, elle peut paraître un peu chère.

Si vous cherchez une excellente montre pour tous les jours, dotée d’un design simple, efficace et épuré, cette Günter est une très bonne option !

 

Acheter la Dufa Günter ici (519€)

Les plus
  • Finitions excellentes
  • Lisibilité
  • Fonctionnelle et confortable
  • Précision du mouvement automatique

 

Les moins
  • Packaging un peu faiblard
  • Prix un peu élevé

 

 


Galerie photo :

Total
2
Shares
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Previous Article

CODE41 DAY41 - Test et avis

Next Article

Lip Himalaya Grande Réserve - Test et avis

Related Posts