Test : Sartory Billard SB02

Quand on est amateur de montre et que l’on cherche sa prochaine proie, les recherches varient. Certains vont l’aimer classique et simple, d’autres vont chercher un minimalisme fringuant, et d’autres vont se diriger vers des montres plus pratiques, robustes, et pas forcément très esthétiques.

Et quand, comme moi, on connait “bien” l’industrie des montres à prix accessible, on peut avoir envie de changer un peu de nos habituelles montres rondes au cadrans vintage pour se diriger vers de l’original, et c’est bien là que Sartory Billard entre en jeux, avec son nouveau modèle SB02.

Après une première montre qui a connu un joli succès (la RPM01) la marque revient en 2017 avec la SB02, une collection qui entend bien devenir le nouveau fer de lance de la marque française.

 

La marque

C’est assez rare d’avoir autant de plaisir à parler d’une marque française. Vraiment française, pas une marque qui utilise un nom à consonance française mais qui fabrique tout en Chine.

Sartory Billard est une entreprise fondée par deux amoureux de l’horlogerie, Ludovic Sartory et Armand Billard. Vous faites le rapprochement entre leurs noms et la marque ? Bon.

Leur idée de départ, en 2015, était de créer un modèle unique, que l’on ne trouve pas ailleurs. C’est réussi, puisque leur modèle RPM01 affiche un design clairement innovant, à l’aspect presque provocateur. Je ne vais pas entrer dans les détails parce qu’elle est vendue à un prix trop élevé pour La Petite Trotteuse (2900€) mais son design peut faire pâlir les créateurs les plus en vogue.

La marque française prône l’emploi local en passant par des artisans de chez nous. Ce passage par des mains d’expert permet d’ajuster le mouvement, d’assembler le tout proprement et d’assurer un service après vente digne de ce nom !

Avec le modèle SB02, Sartory Billard entend bien s’imposer sur un marché plus grand public et orienté vers les prix accessibles. Certes cette SB02 dépasse un peu le budget maximal de La Petite Trotteuse avec ses 650€, mais si je vous la propose, c’est parce qu’elle vaut largement le détour 😉

 

La montre

Comme je disais dans le paragraphe précédent, cette SB02 est vendue à un prix relativement élevé. Certains se fâcheront, et d’autres seront plus indulgents et lieront cet article jusqu’au bout 🙂

Cette SB02 est une montre qui n’est pas facile à catégoriser parce qu’elle affiche des détails variés. On remarque tout de même une influence automobile avec des découpes acérées, une vue sur l’arrière du cadran et une précision visuelle “sportive”.

L’élégance est aussi de mise avec un boitier personnalisable brossé, couvert d’une lunette supérieur que l’on peut choisir. Vous aurez le choix entre 4 coloris (pour l’instant) et 3 couleurs de bracelet.

Avec ses 80 grammes, cette montre a un poids suffisant pour inspirer confiance, mais pas trop important pour avoir un bras plus long que l’autre.

Les proportions entre le boitier et le bracelet sont plutôt étonnantes mais s’apprécient rapidement. Au poignet vous aurez une montre discrète, solidement attachée et confortable.

 

Le boitier

Cette Sartory Billard SB02 utilise un boitier jamais vu sur une autre montre, puisqu’il est incurvé. Par autant que celui de la Bulova Curv, mais on n’est pas si loin.

La silhouette de l’ensemble est originale, elle rappelle les “tonneaux” des années 70 et lui procure un charme impossible à ignorer. La couronne de réglage dentée est décorée du logo de la marque, et est creusée pour le logo. Joli travail !

Loin d’être banal, ce boitier est étonnamment petit pour une montre de 2017, puisque la tendance est plutôt aux grandes tailles comme 42 à 44mm, mais cette SB02 affiche 39mm.

C’est une taille plutôt correcte qui va bien à mon poignet de 21cm de circonférence.

Les flans du boitier sont en acier inoxydable 316L brossé et permettent d’avoir une montre discrète et lumineuse, sans pour autant avoir un aspect bling-bling. L’arrière du boitier est décoré d’une plaque gravée qui rappelle l’assemblage français, l’étanchéité de 100m et le mouvement automatique.

Sur le dessus du boitier, on trouve une lunette supérieure amovible. Cette lunette est la pièce personnalisable de la montre, et permet à chacun d’adapter son bijou en fonction de ses goûts.
Pour la retirer, il faudra utiliser le tournevis Torx fourni, pratique et de qualité. Une fois les 4 vis retirées, il n’y a plus qu’a placer votre autre lunette supérieure et à la viser. Un jeu d’enfant !

Vous aurez le choix entre 4 versions : acétate écailles de tortue, acier mat, noir carbone, et bleu océan. J’ai pour ma part opté pour l’acétate qui est très moderne et élégant, et l’acier mat.

Le cadran

Pour une fois qu’une marque propose un cadran vraiment original, je vais y passer un peu de temps.

Sartory Billard n’a pas fait le choix d’un cadran vintage déjà vu, ou d’un fond uni banal. En effet, la marque a puisé dans un design qui change un peu, en utilisant notamment un fond légèrement transparent, et de couleur gris anthracite qui tire un peu sur le marron.

Ce fond donne du coup une petite vue sur le mécanisme automatique qui y est logé. On aperçoit aussi l’ensemble du dateur, puisque le cerclage sur lequel sont posés tous les jours du mois est visible. Original et pas banal, cette teinte est jolie et permet une bonne lisibilité.

On trouve à 12h le logo de la marque qui est plutôt joli et bien intégré, tout comme les mentions relatives au modèle, écrites à 6h.

Les deux aiguilles rectangulaires sont surmontées d’un revêtement luminescent, qui permet de lire l’heure en milieu sombre. Ces deux aiguilles ont une forme à la fois simple et travaillée en même temps, surtout au niveau des extrémités. Les angles arrondis permettent d’avoir des formes douces et presque sexy.

La lisibilité est soulignée avec le cerclage opaque que l’on remarque sur la partie la plus à l’extérieur du cadran. Ce cerclage est décoré des indexes horaires et des minutes. Ces seconds sont beaucoup plus petits et discrets, alors que les premiers sont épais et luminescents.

On a donc un cadran lisible, original et classique à la fois, très plaisant à regarder. Bravo à la marque pour ce joli travail de design !

 

Le bracelet

Sartory Billard a fait le choix de fournir sa montre avec un bracelet en cuir véritable, et ils ont eu entièrement raison.

La SB02 est placée sur un bracelet de 18mm de largeur au niveau de l’entrecorne, mais de 22mm environ au total. Cette petite découpe permet d’avoir un bracelet relativement large visuellement, et qui assure une jolie continuité visuelle avec la forme du boitier.

Ce bracelet est très qualitatif, la surpiqure de la même couleur est discrète et bien insérée. Le confort est excellent, surtout que le bon nombre de perforations permet d’ajuster la montre comme on le souhaite.
Avec sa longueur plutôt importante, la montre pourra être placée sur des poignets aussi bien fins qu’épais.

La couleur sablée / beige du miens est plutôt lumineuse et chaleureuse, alors que la version grise mat que j’ai eu fait mine de discrétion et de sobriété. Sa texture douce est très agréable.

Les deux bracelets que j’ai pu tester sont couverts d’un cuir noir sur le dessous, plutôt qualitatif et qui assure un bon confort. La boucle ardillon de fermeture est simple et qualitative, et le logo gravé en son milieu ajoute une jolie finition.

Un excellent point pour les bracelets, que l’on aimera intervertir rapidement grâce aux pompes d’attache rapide. Vous pourrez même mixer les couleurs ! Original 😉

 

Le mouvement

Sartory Billard se place dans un segment relativement haut de gamme, et choisi du coup (et heureusement) un mouvement automatique.

Plutôt que de placer un bête mouvement, le constructeur se dirige vers les japonais de Miyota et leur calibre 8215. C’est un mouvement plutôt ordinaire mais qui a été modifié et ajusté par les assembleurs de chez NovoParts.

Ce mouvement assure une réserve de marche d’une quarantaine d’heure, un remontage automatique au poignet mais aussi manuel à la couronne.

Je trouve toutefois ce mouvement un peu bruyant. Bien que cela puisse ajouter un charme, je fais partie des personnes qui vont plutôt rechercher un silence absolu qu’un bruit de mécanique. Rien de vraiment gênant ici, mais la montre n’est pas forcément très discrète si vous passez vos journées dans une bibliothèque…

 

Le packaging

Comme je disais précédemment, Sartory Billard se place dans un niveau de gamme plutôt élevé, et doit du coup proposer un emballage qualitatif.

Et c’est le cas ici, puisque l’on reçoit la montre dans une belle boîte rectangulaire noire, fine, et chargée de tous les équipements nécessaires. Le petit tournevis pour changer de lunette, la seconde lunette, la carte de garantie et la notice, ainsi qu’un petit chiffon microfibre pour nettoyer l’ensemble.

La boite est très accueillante et agréable à ouvrir. Contrairement à certaines marques, vous n’aurez pas ici d’élément réutilisable comme un watch roll. Ce n’est pas un gros problème, surtout que la boite est vraiment impressionnante.

La texture noire légèrement matte du carton est douce au toucher, et la boite est protégée par une surboite blanche en carton fin. La fermeture magnétique est efficace.

Un packaging réussi et haut de gamme, et surtout très agréable à ouvrir.

 

Conclusion

Sartory Billard est une marque peu connue, que l’on ne trouve pas dans les boutiques des centres commerciaux. Elle se positionne dans le haut du panier des montres à prix accessible, et les prix qu’elle annonce sont justifiés.

La SB02 est la nouvelle mouture de la marque et on imagine bien qu’elle pourrait devenir une référence en terme de rapport élégance / sportivité / prix.

Vendue à 650€, elle est peut-être un peu chère. Mais ce prix se justifie par l’emploi de matériaux haut de gamme, un assemblage français, et des ajustements parfaits.

Au poignet c’est un vrai régal, tant par son apparence que par ses proportions contemporaines. Son boitier est très joli et sa lunette personnalisable fait d’elle une montre personnalisable. Le cadran parfaitement lisible est original, et le bracelet est d’une excellente qualité.

Emballée avec soin, elle est très agréable à découvrir, et elle plaira à tous les amateurs de look original.

Vous pouvez foncer, La Petite Trotteuse valide !

 

Acheter la Sartory Billard SB02 ici (650€)

 

Les plus Les moins
  • Look élégant et sportif
  • Originalité du boitier et verre incurvé
  • Proportions parfaites pour la plupart des poignets
  • Packaging de qualité
  • Assemblages remarquables
  • Lunette personnalisable
  • Prix peut-être un peu élevé, mais qui se justifie

BOITIER
Taille : 39mm. Epaisseur : 12mm.
Matière : acier 316L.
Verre : saphir antireflet.
Etanchéité : 10ATM.
CADRAN
Couleur du cadran : anthracite.
Affichage : analogique.
Luminescence : aiguilles + indexes horaires.
Complication : dateur.
BRACELET
Matière du bracelet : cuir véritable.
Largeur du bracelet : 18mm.
Type : boucle ardillon.
Couleur du bracelet : multiples choix.
MOUVEMENT
Type de mouvement : automatique.
Marque : Miyota 8215.
[simple_tooltip content=’Si la montre ne fait aucun bruit audible, elle passe le test !’]Test du chevet : OK[/simple_tooltip]

 


Galerie photo :
Total
2
Shares
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Previous Article

Sternglas Zeitmesser

Next Article

DMC Alpha

Related Posts