Test : les bracelets Noomoon LABB

Sur La Petite Trotteuse, vous découvrez des nouvelles montres, avec de beaux boitiers, des cadrans bien travaillés, des packaging parfois impressionnants… et des bracelets très variés !

Et justement, s’il y a bien un composant de la montre qui joue dans son appréciation, c’est son bracelet. Il est même parfois plus facile de choisir une montre en ne considérant pas son bracelet, et en remplaçant celui d’origine. Certaines marques ont des budgets très limités, qui passent parfois uniquement dans le boitier + cadran.

Il en existe dans toutes les matières. Du cuir à l’acier, en passant par le nylon ou le silicone, il y en a pour tous les goûts !

Et en voici une catégorie supplémentaire, qui fait office d’OVNI, proposée par la marque Noomoon.

 

La marque

Noomoon est une toute jeune marque suisse, née à La Chaux-de-Fonds en 2016.

L’idée est simple mais efficace : proposer des bracelets de montre unique, pensés pour être confortables et esthétiques.

C’est un défi plutôt conséquent, et j’imagine la difficulté pour s’insérer en tant que marque “uniquement” de bracelet dans un marché horloger déjà très rempli.

De plus, Noomoon fait le choix des prix accessibles. Leur cible est plutôt jeune, dans l’idéal fan de montres, et pourquoi pas d’Apple watch. En effet, leur bracelet est disponible pour Apple Watch, ou pour les montres traditionnelles.

La marque fait le choix du “Less is More”, une tendance très en vogue dans les années actuelles, dont le principe réside en la simplicité sans fioritures. Il est en effet très difficile de penser un objet pour qu’il soit simple…

 

Le bracelet

Venons-en au sujet principal, le bracelet en lui-même.

Ce LABB n’est pas un bracelet comme les autres, avec une boucle ardillon ou papillon. Non, et d’ailleurs : tant mieux.

Ce bracelet repose sur une technologie brevetée et un matériau nouveau : un élastomère, le Fluoroélastomère (à vos souhaits).

Ce composant est capable de résister à de fortes chaleurs, aux UV, et aux agressions extérieures (eau, poussière, et j’en passe).

Le LABB se décompose en deux parties de taille identique, qui viennent toutes les deux se placer sur le boitier de la montre. Jusque là, rien de très original.

Mais l’originalité est bien là quand il s’agit de fermer le bracelet autour du poignet. En effet, et c’est bien tout l’intérêt de ce test, ce bracelet se ferme en s’accrochant sur lui-même.

Les deux cotés sont décorés de petits losanges en relief (un côté mâle, un côté femelle). Les découpes sont parfaites, et les finitions vont de même. Une petite gravure du côté inférieur vient rappeler l’identité de la marque, et les pompes d’attache rapide permettront de changer de bracelet à votre guise.

Plutôt que d’avoir une boucle de fermeture, les deux parties du bracelet s’emboitent pour se maintenir bien fermées. Et croyez-moi, ça tient ! Noomoon certifie même que votre envie de “jouer avec” peut être satisfaite, puisque sa manipulation ne l’usera pas ! Génial 🙂

 

Au poignet

J’étais assez sceptique face à la robustesse d’une telle “fermeture”, mais après quelques semaines à mon poignet, j’admet être tout à fait convaincu.

En ce qui concerne le moment où l’on passe la montre au poignet : non, ce n’est pas plus rapide qu’un bracelet “classique”. Il faut réussir à aligner les losanges mâles avec leurs congénères femelles, et trouver le bon réglage pour éviter le garrot de poignet.

Mais n’imaginez pas qu’il faut 30 minutes, en moins de 10 secondes, ce sera fait.

Par contre, une fois enfilé, quel plaisir ! Ce bracelet est doux, souple (mais pas trop), très léger, et son revêtement n’attaque absolument pas la peau.

Au long de la journée, le bracelet ne bouge pas. Aucun stress quant à sa bonne tenue, même avec une montre lourde, ou une utilisation “sportive” (je n’ai pas fait le Barcley 100 avec non plus).

Autre point positif, si vous avez plusieurs bracelets à la bonne dimension, vous pourrez mixer les couleurs ! Bleu et rouge, noir et vert, laissez libre court à votre imagination.

 

Conclusion

C’était un test un peu unique en son genre, avec un bracelet de montre très original, décalé, et sincèrement très réussi.

Certes, il n’est pas aussi élégant qu’un bracelet en cuir d’Autruche ou qu’une superbe maille milanaise. Mais avec son look très singulier et doux, il saura vous plaire.

Niveau confort, c’est parfait ! Ajustement facile, légèreté, douceur…

Pour 42€, vous aurez un bracelet de qualité, fait pour durer. Notez qu’il est aussi lavable sans problème grâce à sa matière très robuste.

Vous le(s) recevrez dans une petite boite en carton noir rigide plutôt accueillante. Avec des largeurs de 18, 20 ou 22mm et 7 couleurs au choix, chacun trouvera son bonheur.

J’ajoute une petite précision : Noomoon m’a offert les deux bracelets que vous voyez en photo pour faire le test. Comme pour tout autre test, je ne suis pas rémunéré pour en dire du bien. Ici, j’ai été très séduit par la qualité des bracelets, leur look, et leur rapport qualité prix. Si je devais en acheter d’autres, je n’hésiterais pas.

 

Acheter les bracelets Noomoon ici
(42€)

 

Les plus
  • Look très réussi
  • Fermeture rapide et solide
  • Choix dans les couleurs
  • Robustesse
  • Prix très correct

 

Les moins
  • Manque peut-être des largeurs plus fines (14, 16mm) pour les montres féminines

Galerie photo :

Total
1
Shares
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Previous Article

Huet Brothers Benefactor

Next Article

Test : William L. 1985 GMT, pas seulement une 4ème aiguille

Related Posts