Beaubleu Union

Vous aviez découvert la marque française Beaubleu à travers le test de la B01 “Le Dynamique”, une montre qui m’avait frappé par son originalité, sa qualité, et son aspect hors du commun.

La marque revient en 2020 avec une nouvelle collection : la Union.

Cette nouvelle collection reprend ce qui a fait le succès de la marque. Un design très atypique, un boitier à la fois joli et étonnant, et surtout des aiguilles circulaires. 

Alors que la B01 dispose de deux aiguilles (heure et minute), la Union en affiche 3 (la seconde en plus). 

Les détails du cadran sont plus travaillés, avec notamment des indexes ovales ou numériques, suivant la version pour laquelle vous optez. Elle est en effet déclinée en 2 “gammes”, la Rive Droite et la Rive Gauche.

Les deux gammes sont équivalentes techniquement, avec quelques détails purement visuels (et décoratifs) pour les séparer.

Une des grosses nouveautés de cette collection, est d’être déclinée en plusieurs coloris. On la trouve ainsi avec un cadran blanc, noir ou bleu pour la Rive Gauche, et bleu ou vert pour la Rive Droite. La partie visible du boitier est aussi plus imposante sur la face avant.

Concernant ses spécificités techniques : le boitier mesure 39mm de diamètre (étanche à 3ATM), le verre est en saphir antireflet, le mécanisme est automatique (Miyota 9015) et elle est fournie avec un bracelet en cuir véritable avec une fermeture à boucle déployante.

Quelle que soit la version, chaque coloris a un rendu très élégant. Qu’il soit chic/british ou classe/parisien, chaque version a son charme. Vous avez le choix directement sur le site de la marque, ou sur Kickstarter !

Elle est en prévente à partir de 480€, et sera en vente finale à 740€.

 

Total
177
Shares
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Previous Article

Direnzo DRZ 03

Next Article

William L. 1985 New Chronograph : test et avis

Related Posts