Test : Briston Clubmaster

Comme vous l’avez peut-être vu, j’ai eu la chance de mettre la main sur une montre Briston, une marque qui m’avait littéralement tapé dans l’oeil en ce début d’année.
Des montres, j’en ai presque une vingtaine, et aucune ne m’a jamais autant attiré que ce modèle.

J’ai eu l’occasion de voir la montre plusieurs fois en boutique, et peut être une ou deux fois portées en vrai. C’est ça qui m’a plu : c’est une montre rare, et ce qui est rare m’attire, je n’aime pas faire comme tout le monde.

J’ai donc discuté avec Brice Jaunet, le créateur de la marque Briston, et j’ai pu tester cette montre Clumaster en version rouge soleillée.
Etant donné que je suis réellement fan de cette montre, mon avis est forcément influencé par mes goûts. Cependant, pour rester fidèle à mes habitudes, je vais vous écrire ces lignes en faisant abstraction de mon avis et de mes propres goûts.

Retour sur mon expérience avec ce garde-temps au poignet.

Si vous voulez la version courte et digitale, découvrez la vidéo en fin d’article !

 

Briston, une marque pleine d’idées

BristonLogo

Briston est une marque pas comme les autres.

Elle a été fondée par Brice Jaunet, un grand passionné d’horlogerie. Ce personnage a un parcours qui fait plutôt envie, puisqu’après ses débuts chez Cartier (oui oui, LE Cartier), il travaille chez Baume & Mercier, puis chez Raymond Weil. Tout passionné de montres comprend alors qu’il ne s’agit pas ici d’un petit rigolo mais bel et bien d’une sacré pointure.

Il rejoint ensuite le groupe LVMH (Moët Hennessy Louis Vuitton) qui est aujourd’hui la référence internationale du luxe avec plus de 35 milliards d’euros de chiffre d’affaire.
Chez LVMH il est directeur de l’export pour la marque Zenith puis change de rang en devenant vice-président marketing international, pour ensuite passer en haut de la pyramide et devenir directeur de la marque en France.
Quand on vous dit qu’il a un parcours à faire baver, c’est pas des blagues.
Monsieur Jaunet, vous avez tout mon respect.

C’est quand on sait que Brice Jaunet est le petit fils du co-fondateur de la marque NewMan que l’on comprend que son esprit entrepreneurial le mènera plus loin.

Il crée donc Briston en 2012 et collabore avec des amis designers d’origine suisse, pour créer SA marque de montre, à SON image et avec SA propre réflexion.
On imagine bien que dans de grands groupes comme LVMH, bien que l’emploi soit prestigieux, les libertés d’action doivent être plutôt restreintes.

Ses recherches et son envie de créer un vrai bijou lui permettent donc de sortir une collection complète, avec un style inspiré des courses automobiles d’antan.
Ses études à Oxford et sa passion pour le sport permettent d’ajouter à la marque un esprit très British et un peu décalé.

Pour moi, l’équation est parfaite : British + décalé = LA montre à posséder.

La gamme est aujourd’hui plutôt riche, puisque la Clubmaster est déclinée en 4 versions chrono ou HMS (Heure, Minute, Seconde) :

Classic acétate :

classic-acetate

Classique acier :

classic-acier

Sport acétate :

sport-acetate

Sport acier :

sport-acier

Les indices sont présents à 2, 4, 8, 10 et 12h. La différence se situe bien sûr sur la matière du boitier, mais aussi sur le style du cadran :

  • Dans la version classique il est d’une couleur et est paré (ou non) des petits compteurs.
  • Sur la version sport, les sous-cadrans sont blanc, pour renforcer l’effet “compteur” auto. Aucun indice n’est affiché, on retrouve à la place des graduations plus épaisses.

 

On retrouve dans toutes les version un design commun : le style “preppy”, tout droit venu de la côte Est des années 50 aux USA, et qui consiste en un look sport habillé.
Les hommes adeptes de ce look portent par exemple des chaussures bateau, un chino, une chemise décontractée et pourquoi pas une veste habillée ou un sweat à grosses inscriptions.
Pour les dames, préférez plutôt des sandales, une jupe ou short à motifs tartan, et toujours un sweat à grosses lettres.

Ce courant rejoint un peu la mode “hipster” en plus habillé :

Elle porte une jupe classique avec un chemisier blanc, des chaussures habillées et un gilet long beige.
Elle porte une jupe classique avec un chemisier blanc, des chaussures habillées bicolores et un gilet long beige.
Il porte un jean délavé, un polo blanc et une veste habillée couleur gris / beige.
Il porte un jean délavé, un polo blanc et une veste habillée couleur gris / beige.

 

Les montres Briston renforcent leur style singulier en utilisant des boitiers en acétate de cellulose (j’y reviendrais après) et des couleurs douces et lumineuses.

La forme “coussin” des boitiers confèrent à la gamme une apparence particulière, peu commune, et qui permet de se différencier par rapport à la concurrence.
Tous les modèles sont équipés d’un bracelet de type NATO, qui a été préféré pour l’aspect interchangeable, et donc facilité de changement, et aussi pour la diversité des modèles.

La marque mise sur un look retro / vintage associé au monde de l’automobile ancienne. Leur campagne de communication repose d’ailleurs sur des visuels avec des voitures de course des années 20 et le résultat est tellement sympa qu’une de leurs images a pris place en fond d’écran de mon ordinateur !

 

La montre

LaPetiteTrotteuse_BristonClubmaster-13

Le modèle que j’ai choisi est la version “classic acétate rouge soleillé”. Il s’agit d’une version avec chronomètre, boitier en acétate de cellulose avec motifs écailles de tortue, et bracelet bordeaux.

J’ai choisi ce coloris pour sa luminosité, et aussi parce qu’il est facile d’assortir ce genre de coloris avec toute ma garde robe.

Passons maintenant en revue les différents éléments de ce bijou.

Le boitier

LaPetiteTrotteuse_BristonClubmaster-3

Comme je disais juste au-dessus, le boitier est de forme coussin. Il s’agit d’un carré cambré, et les côtés sont eux aussi travaillés en arrondi. Ce genre de forme est peu utilisé (à tort) mais on le retrouve sur des montres comme la Panerai Luminor.

Il est réalisé en acétate de cellulose, et ce n’est pas banal. Ce plastique est issu de l’extraction, puis de la purification et du séchage de la cellulose de bois ou de coton. Mélangées à différents catalyseurs, cette substance se solidifie et produit un rendu très lisse, brillant, léger, et très agréable au toucher.
Ce matériel présente des avantages très nombreux : biodégradable, hypoallergénique, facilité de teintures, légèreté et forte résistance à la moisissure.
La matière de ce boitier est élaboré en Italie, poli à la main et propose une finition satinée. Au soleil il révèlera sa teinte brune, alors qu’à l’ombre il sera marron foncé, presque noir.

Il est surmonté d’un cerclage en acier inoxydable (316L) chromé du plus bel effet, et il supporte un verre minéral très légèrement bombé de 2,3mm d’épaisseur.
Celui-là, pour le casser, il va falloir le faire exprès ! Attention par contre au cerclage chromé, il se salit assez rapidement.

Les boutons poussoirs sont situés à 2 et 4 heures, ils sont chromés et parés d’un petit anneau en caoutchouc.
Quant à la couronne, elle est plus imposante que les boutons poussoirs et permet ainsi d’être manipulée facilement. Cette couronne est d’ailleurs marquée du blason Briston.

Les cornes (les attaches du bracelet) son déportées d’environ 2,5mm du boitier, afin de pouvoir passer facilement un bracelet NATO.
La chose a été bien pensée, puisqu’il ne s’agit pas de cornes “monobloc” qui se voueraient uniquement à un bracelet NATO, mais bel et bien des barrettes “classiques” qui permettront d’adapter n’importe quel bracelet de 20mm de largeur.

Le boitier mesure 40mm au carré, sur 11mm d’épaisseur. L’ouverture de la lunette mesure quant à elle 31mm. L’arrière est simplement paré du capot qui est vissé pour préserver l’étanchéité.

 

Le cadran

LaPetiteTrotteuse_BristonClubmaster-8

Pièce tout aussi majeure de la montre, le cadran trône en plein centre. Pour choisir une montre, c’est le premier élément que l’on regarde.

Ici, il est plutôt original puisqu’il est divisé en deux couches superposées. La première est donc “rouge soleillé”, et la deuxième est argentée. Cette deuxième est en fait visible à travers les chiffres, puisqu’ils ne se sont pas contentés d’une vulgaire impression, mais bel et bien d’une découpe dans cette seconde couche rouge. Une belle idée qui donne un peu de profondeur à une montre pourtant plutôt fine (11mm).

Le compteur des minutes du chrono est positionné à 9h, le compteur d’heures 24h est lui à 3h. On trouve à 6h un affichage de la date qui est clair et lisible, avec une police étroite mais haute en noir sur blanc. A 6h, on retrouve aussi le nom de la montre, et son étanchéité : “Clubmaster 100m / 330ft”.

Le fond est rouge soleillé, il s’agit d’un rouge plutôt foncé qui propose des reflets à la lumière, de la même manière qu’un acier brossé.

Les petits compteurs sont eux aussi rouges, avec un effet brossé comme les vinyles. Les graduations de ceux-ci sont blanches, et les aiguilles sont affutées pour afficher précisément l’information.

Les aiguilles des heures et minutes sont identiques et jouent ici dans la simplicité et la clarté avec une extrémité en pointe, et une base arrondie, masquée sous la trotteuse du chronomètre.
L’aiguille que vous voyez pointée vers les 12h est elle fixe tant que l’on utilise pas le chronomètre, puis affichera ensuite les secondes qui en découlent.

L’ensemble est très lisible, le contraste est amplement suffisant aussi bien en basse lumière qu’en plein soleil.

 

Le bracelet

LaPetiteTrotteuse_BristonClubmaster-5

Le bracelet NATO est un type de bracelet conçu et utilisé par l’armée anglaise. Il est réputé pour sa solidité, et pour sa capacité à s’adapter aussi bien visuellement que fonctionnellement à toutes les conditions. Si vous avez besoin de plus d’informations, je vous conseille cet article.

Il est en nylon et est paré du logo textuel “Briston” sur l’une des bagues de fermeture.
Les élément métalliques sont gris chromé et reflètent donc bien la lumière.

Il mesure 20mm de largeur pour 280mm de longueur, ce qui laisse la possibilité à tous de porter la montre à son poignet.

Le mien est de couleur bordeaux, il est très bien associé à la couleur du cadran et du boitier. L’avantage aussi est qu’il est facilement interchangeable et que vous pourrez ensuite vous en procurer différents modèles sur la boutique de la marque.

Ce bracelet s’avère très confortable, sa souplesse et sa légèreté font qu’on l’oublie presque, surtout que la montre est elle aussi très légère.
Ses nombreuses perforations laissent présager un réglage facile pour tous les poignets.

 

Le mouvement

LaPetiteTrotteuse_BristonClubmaster-7

Briston a pourvu sa Clubmaster d’un mouvement à quartz Citizen, le Miyota OS21.

Un mouvement à quartz a l’avantage déjà d’être peu couteux, mais surtout d’être d’une précision redoutable.
Citizen est une des plus grosses manufactures japonaises de mouvements de montre. Ils équipent une très grande partie du parc des tocantes, et pour une simple et bonne raison : le rapport qualité / prix.

Ce mouvement est équipé d’un chronographe et d’un dateur, et puis évidemment, de l’heure.

L’absence de trotteuse rend cette montre extrêmement silencieuse. Vous pourrez la garder sur votre chevet sans souci 😉

 

Le packaging

DSC01090

Comme je disais dans mon précédent test, j’attache peu d’importance au packaging.
Je trouve que tant que la montre est bien protégée et que l’ensemble est bien fait, ça suffit.

Evidemment, j’apprécie aussi un emballage plus recherché, mais je préfère que le budget du packaging soit utilisé pour la montre, pour qu’elle soit “encore mieux”.

Je pense que c’est aussi l’idée de Briston, puisque la montre m’a été livrée dans un écrin en carton rigide, très élégant et minimaliste.
Il est presque entièrement blanc, mis à part les lignes aux couleurs du drapeau français qui traversent l’ensemble.

La montre était agrippée sur un coussin blanc doux et plutôt ferme.

Le petit plus : chaque montre est livrée avec une carte de la marque, écrite main, qui mentionne la référence et la date d’achat. Ce type d’élément ajoute un esprit plus proche de l’humain, et permet de bien faire comprendre aux acheteurs que derrière cette montre, il y a des personnes.

 

En bref

Après une semaine avec la Clubmaster au poignet, mon ressenti est excellent.

Elle me faisait très envie en vitrine et sur le web, et bien elle est au delà de mes espérances.

Elle a provoqué dans mon entourage pas mal de “Oh elle est pas mal celle là“, de “Hey sympa les couleurs“, ou encore “Ah bah c’est celle que je préfère !

Donc, pour 260€, vous pouvez avoir une montre légère, très confortable, avec un look très typique (qu’il faut aimer, je conçois) et un bracelet interchangeable.

Honnêtement, si vous aimez sa forme, que vous trouvez un coloris qui vous plaît (et vu le nombre, ça ne devrait pas être difficile), faites-vous plaisir.

C’est une très bonne montre.

Vous pouvez vous la procurer ici !

 

Les plus Les moins
  • Look / souci du détail
  • Qualité de fabrication
  • Bracelet
  • Prix
  • Vraiment pour ne pas laisser la case vide :
    Le cerclage chromé est un peu salissant…

boitier
BOITIER
cadran
CADRAN
Taille : 40mm. Epaisseur : 11,7 mm.
Matière : acétate de cellulose, acier 316L.
Verre : minéral bombé de 2,3mm d’épaisseur.
Etanchéité : 100m.
Couleur du cadran : rouge soleillé.
Affichage : Analogique.
Complication : Chrono, date.
bracelet
BRACELET
mecanisme
MOUVEMENT
Matière du bracelet : nylon.
Largeur du bracelet : 20mm.
Type : NATO
Couleur du Bracelet : Bordeaux.
Type de mouvement : quartz.
Référence : Miyota Citizen OS21

Essai vidéo :

 Galerie photo de la Briston Clubmaster :

[image_gallery images=”3344:https://lapetitetrotteuse.com/wp-content/uploads/2016/04/LaPetiteTrotteuse_BristonClubmaster.jpg,3343:https://lapetitetrotteuse.com/wp-content/uploads/2016/04/LaPetiteTrotteuse_BristonClubmaster-13.jpg,3342:https://lapetitetrotteuse.com/wp-content/uploads/2016/04/LaPetiteTrotteuse_BristonClubmaster-12.jpg,3341:https://lapetitetrotteuse.com/wp-content/uploads/2016/04/LaPetiteTrotteuse_BristonClubmaster-11.jpg,3340:https://lapetitetrotteuse.com/wp-content/uploads/2016/04/LaPetiteTrotteuse_BristonClubmaster-10.jpg,3339:https://lapetitetrotteuse.com/wp-content/uploads/2016/04/LaPetiteTrotteuse_BristonClubmaster-9.jpg,3338:https://lapetitetrotteuse.com/wp-content/uploads/2016/04/LaPetiteTrotteuse_BristonClubmaster-8.jpg,3337:https://lapetitetrotteuse.com/wp-content/uploads/2016/04/LaPetiteTrotteuse_BristonClubmaster-7.jpg,3336:https://lapetitetrotteuse.com/wp-content/uploads/2016/04/LaPetiteTrotteuse_BristonClubmaster-6.jpg,3335:https://lapetitetrotteuse.com/wp-content/uploads/2016/04/LaPetiteTrotteuse_BristonClubmaster-5.jpg,3334:https://lapetitetrotteuse.com/wp-content/uploads/2016/04/LaPetiteTrotteuse_BristonClubmaster-4.jpg,3333:https://lapetitetrotteuse.com/wp-content/uploads/2016/04/LaPetiteTrotteuse_BristonClubmaster-3.jpg,3332:https://lapetitetrotteuse.com/wp-content/uploads/2016/04/LaPetiteTrotteuse_BristonClubmaster-2.jpg,” ][/image_gallery]
Total
13
Shares
15 comments
  1. Très bon test et surtout très belle montre, bravo!! Je me permet tout de même de vous proposer un test sur une montre que j’ai découverte aujourd’hui à Toulouse: La Triwa Nevil; il s’agit d’un chronographe au design suédois; vendu à un bon prix (269€); et qui m’a l’air d’etre de bonne qualité
    En tout cas j’adore “La petite trotteuse”, continuez ainsi!

    1. Bonjour Seletti !

      Merci pour votre commentaire !
      La Triwa Nevil est une très bonne montre, et vous pourrez d’ailleurs voir sur La Petite Trotteuse qu’elle a déjà une petite place 🙂

      En tant que grand fan du design et de l’esprit scandinave, Triwa est attirant… Qui sait, peut-être la verrez vous bientôt en test !

      En attendant, bonne journée !

  2. Ping : Brew Watch HP-1
  3. Ping : Neonos Holland
  4. Ping : BOLDR
  5. Propriétaire d’une clubmaster classic chrono de 2015, portée tous les jours depuis son achat
    Je confirme, c’est une montre élégante, sport chic, fiable , solide et hyper agréable à porter.
    Pour ne rien gâcher, l’offre qui concerne les bracelets en aftermarket permet de changer le look de manière hyper simple, au gré des envies !
    De plus, la marque possède un SAV vraiment efficace et hyper réactif que j’ai testé suite à un petit défaut esthétique survenu après la période de garantie : résultat ; un courrier laissé sur le site Briston le dimanche, et dès le mardi je recevrai gratuitement la pièce de rechange ! Qui a dit qu’en France on est à la traîne ? Je ne connais pas une seule marque aussi réactive et qui fait autant confiance à ses clients
    À l’heure du remplacement de ma montre je retournerais chez eux les yeux fermés, d’autant que leur nouveaux modèles sont très séduisants, j’attends quand même d’user encore un peu celle-ci !

    1. Bonjour, et merci pour votre superbe retour d’expérience ! 🙂

      Briston est une excellente marque, aussi bien au niveau du design que de la qualité de fabrication. Chapeau à eux, je suis assez admiratif !

      Bonne journée 😉

  6. J’ai aussi été séduit par des photos vues notamment sur Instagram mais grosse déception quand je l’ai passée au poignet. Je trouve le cadran trop petit et le feeling n’a pas été au RDV… j’ai trouvé qu’elle faisait un peu “cheap”.
    Les gouts et les couleurs, hein !!!

    1. Et aussi, 270€ pour un mouvement à quartz… quand je vois ce qu’on peut avoir en auto pour 350€ chez Avi-8 par exemple…

  7. Le site est coupable. Je viens de recevoir la mienne 😉 Je suis satisfait de cette montre et la trouve très jolie, mais attention, le site est flatteur 😉
    Je trouve la montre moins rouge et plus bordeaux (surtout pour le bracelet) qu’elle ne semble l’être en ligne. Du coup, j’en cherche un autre moins bordeaux
    La montre en effet parait “cheap” mais ne semble pas l’être, et le prix, est probablement celui à payer pour une montre originale et française.
    J’aime bcp l’effet du contour acétate de cellulose et la couleur malgré tout (surtout au soleil)
    Bravo et merci
    Elle vient gonfler mon tiroir et rejoindre ma longine master collection moonphase, ma Raketa 24h expédition PAPANIN et mon Eterna 1948 moonphase
    Mes prochains achat probablement : une william 1985 (je me tate encore sur la chrono blanche ou la calendar bleue) et aight on stage voire seagull 1963 (j’attends un peu Noel), mais la boite est prête à les accueillir 😉
    Je ne vous remercie pas la petite trotteuse !!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Previous Article

Danish Design Danskreen

Next Article

Bikupa

Related Posts