Les montres féminines

Il faut bien l’avouer, une grande partie des montres présentées sur La Petite Trotteuse est mixte, ou masculine. Il y a quelques modèles féminins, mais très peu.

On m’a demandé pourquoi, et j’ai un peu été embêté pour y répondre, ce n’est pas une question qui permet une réponse instantanée facilement.

Et oui, étant un homme (promis) il est bien plus aisé pour moi de trouver des montres que JE me verrais bien porter, et pour lesquelles il est plus facile de parler. Les critères de choix des hommes sont différents de ceux des femmes, je le remarque au quotidien. Ma compagne Stéphanie est bien plus regardante sur l’aspect confort, taille, et le design que moi. Moi, je me focalise plus sur le rapport qualité prix, le look, et la mécanique. Ce sont deux approches différentes qu’il est intéressant de comparer, c’est pour cela que j’ai ajouté il y a peu un paragraphe “l’avis féminin” à mes tests.

Dans les premières éditions vous comprendrez rapidement que Stéphanie n’a pas la même vision que moi sur les montres que je vous fait découvrir, et c’est justement une richesse que je voudrais exploiter, pour faire évoluer La Petite Trotteuse.

La mode

Il existe beaucoup de sites qui présentent des montres, et je vois rarement des modèles féminins, vraiment destinés aux dames, et pas “mixtes”. Simplement parce que la mode est à l’oversize. On connaissait déjà les femmes qui portent des vêtement d’hommes, et maintenant c’est aussi les montres. Pourquoi pas !

L’oversize c’est le fait de porter une montre “trop grande”, “surdimensionnée” pour un poignet. Il existe même des communautés de femmes qui se rejoignent pour discuter des montres qu’elles empruntent à leur mari. Je trouve ça vraiment génial comme idée 🙂

Je ne suis pas un grand adepte de la mode, je me contente en général de basiques, et je modifie mon “style” (sans prétention) en choisissant des chaussures qui me plaisent, et évidemment une montre bien adaptée !

La tendance actuelle se prête au minimalisme, au vintage, et à l’oversize, comme je disais ci-dessus. Je lisais il y a peu un article d’une possesseuse d’une Omega Speedmaster, une icône de l’horlogerie traditionnelle. Elle racontait qu’elle adorait la porter parce qu’elle lui donnait l’impression d’avoir un poignet plus costaud, plus épais, et pour reprendre ses mots, “moins frêle”. J’ai trouvé ça un peu absurde, mais le ton employé était intéressant.

Il semblerait donc que la mode soit le premier critère de choix pour les femmes, qui chercheraient donc une montre plus masculine, que féminine…

Une erreur des marques ?

On pourrait penser que les marques sont à l’origine de ce changement, et qu’elles auraient oublié les poignets féminins.

Personnellement, je ne pense pas. Je pense que c’est plutôt que les critères féminins sont mal exploités. Dans une société où la femme se bât pour avoir des droits équivalents aux hommes, et pour ne pas être dévalorisée, ce doit être un peu frustrant, en cherchant “montre femme”, de ne tomber que sur des strass, du rose, et des formes trop basiques.

Les marques agissent en se basant sur les critères premiers que les femmes vont rechercher : le style, le confort, et le prix. On trouve du coup beaucoup de montres très cheap, aux caractéristiques très bas de gamme pour des prix relativement élevés. Je ne vais pas citer d’exemple ici, je suis sûr que vous en connaissez 🙂

Je pense qu’il faudrait être capable de mettre de côté ses aprioris sur le style “girly”, et proposer des montres recherchées et vraiment abouties, mais adaptées aux petits poignets.

Finalement, c’est peut-être ce que les femmes font par elles mêmes… Elles cherchent la montre qui leur plait, et l’équivalent en plus petit, ou pas 🙂

L’adaptation

On l’a compris, n’importe quelle femme peut porter une montre masculine. La montre “boyfriend” est donc un accessoire à la mode, qu’il faut cependant savoir apprécier.

Certaines montres masculines sont vraiment trop grosses, et seront disgracieuses. Certains bracelets métalliques seront impossible à régler car beaucoup trop grand.

Quelques petits conseils donc, pour choisir une montre à madame, et qu’elle puisse l’apprécier. Attention, ce sont des généralités. Personne ne saura mieux que vous ce que vous voulez. Ecoutez votre compagne !

Le bracelet

Oubliez les bracelets trop longs, et préférez les bracelet en mailles milanaises qui sont très élégants, les NATO qui se règlent facilement, ou encore les Perlon, qui s’adapteront parfaitement à tous les poignets.

Il existe aussi des bracelets en cuir de “petite longueur” qui permettront de bien adapter la montre au poignet.

Oubliez toutefois la technique du “je serre le plus possible”, une montre masculine ne se porte pas serrée comme un ras-de-cou.

 

Le boitier

On conseille parfois de se “limiter” à une largeur maximale de 36mm, mais c’est en fait assez absurde. Certaines montres vont avoir un boitier de 40mm mais en paraître moins, alors que d’autres vont donner l’impression de mesurer 50mm alors qu’elle n’en font que 28.

Privilégiez la finesse au niveau de l’épaisseur, et des contours du cadran (pas valable pour une plongeuse). Prenons l’exemple de ma Xicorr FSO M20, qui est bien trop épaisse pour un poignet féminin.

Un boitier bien proportionné sera parfaitement adapté !

 

Le poids

Ce n’est pas le premier critère de choix, mais il peut être important. Loin de moi l’idée de dévaloriser les dames, mais les bras féminins sont plus fins, et peut-être plus “mobiles” que les notre.

Si les dames ont une activité bien plus importante que nous les hommes, il faudra vraiment veiller au poids du boitier.

Il n’y a pas de poids parfait, le mieux est encore d’essayer, quand c’est possible.

 

Ce qu’il faut en retenir

A mon humble avis, la mode est ce qu’elle est grâce aux femmes. C’est elles qui ont choisi de porter des montres masculines, peut-être pour s’extirper d’une logique bien trop sexiste, qui dit que les dames doivent avoir des diamants et du rose au poignet.

Mesdames, portez les montres qui vous plaisent, ne vous fiez pas à l’étiquette “homme” ou au look. 

Quant aux constructeurs, il est nécessaire que les préjugés sur le style d’une montre évoluent et disparaissent, pour laisser place à une qualité bien plus intéressante.

On peut citer la Briston City (qui arrive bientôt en test) qui est réellement bien pensée pour les poignets féminins.

Total
2
Shares
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Previous Article

Optimef Fărăzece

Next Article

Divided/By Watch Concept

Related Posts