Inclake Watch Winder – Le remontoir à montres automatiques

Quand on possède quelques montres mécaniques, notamment des automatiques, on est forcément tenté d’alterner, et de ne pas porter la même chaque jour à son poignet.

Seulement voilà, une montre mécanique va finir par épuiser sa réserve de marche, et s’arrêter… Ce n’est pas bien compliqué de la remonter à nouveau, de la “faire bouger” pour qu’elle reprenne vie, mais cela signifie qu’il faut aussi la remettre à l’heure, ré-ajuster la date… Bref, le matin quand on est pressé, c’est pas l’idéal 🙂

Et c’est pour cela que les remontoirs électriques existent : il permettent de maintenir la (les) montre(s) en mouvement, et d’éviter ainsi qu’elles ne s’arrêtent au bout de 40 heures.

Je vous propose d’en découvrir un ici, de la marque Inclake, fournie par Mall Watch Winder.

 

La marque

Mall Watch Winder est un site revendeur de marques chinoises, qui n’indique pas tellement de détails sur leur histoire.

Néanmoins, c’est un site revendeur de beaucoup de marques différentes, tout aussi bien “pas cher” que très haut de gamme. Les prix s’étalent de 45€ à plus de 850€.

C’est une marque qui vend aussi sur Amazon, à prix quasi identique que sur leur site web, mais avec l’avantage de la livraison rapide !

Le remontoir est de la marque Inclake, qui est tout aussi peu connue. Mais les avis sont très bons, et les prix plutôt contenus.

 

Le remontoir, son design

Ce remontoir permet à deux montres de rester actives. La plupart des remontoirs à prix réduit sont pour une seule montre.

Il est vendu à 130€ sur Amazon, et 120€ sur leur site web. 

L’apparence de ce remontoir est très satisfaisante, à quelques détails prêt.

Le revêtement utilisé est très joli, c’est un bois laqué plutôt sombre, qui me rappelle le merisier. On trouve une belle couche de vernis sur toute la surface, à tel point que je me demande s’il y a vraiment du bois, ou si c’est un revêtement plastique décoré.

Mais je pense très honnêtement que c’est du vrai bois, de par le poids de la bête (près de 2kg) et sa robustesse. Ce remontoir inspire confiance, il n’y a pas de doute !

Les charnières qui permettent de fermer la face avant sont en métal poli, le rendu est plutôt réussi, et elles paraissent solides.

A l’intérieur, on trouve les deux socles pour placer les montres, et un revêtement en faux cuir noir sur toute la surface. Un éclairage bleu prend place en haut, de façon à garder une visibilité sur les montres. Cet éclairage peut être activé ou non.

Les coussins pour placer les montres sont très bien faits, à la fois solides et souples, et il parait difficile de les abimer.

Sur le couvercle, on a une large ouverture vitrée, qui permet de regarder la danse des montres. C’est très sympa, mais cette vitre est un calvaire à nettoyer… La moindre trace de doigt est mise en valeur par l’éclairage rasant, et les poussières paraissent y trouver un nid très agréable.

 

A l’utilisation

Comme cité en introduction, ce remontoir permet de garder éveillées deux montres.

C’est très simple à utiliser : on place les deux montres sur les coussins fournis (d’ailleurs la marque en fourni 4, pour avoir un rechange au cas où j’imagine), on les loge dans la boite, et on active le moteur.

La rotation n’émet quasiment aucun bruit. Personnellement, je n’irais pas jusqu’à le placer sur une table de chevet (j’ai besoin d’un silence absolu pour dormir) mais dans une chambre, aucun souci.

Cependant, les manipulations pour régler le remontoir sont un peu fastidieuses… A l’arrière, on trouve des boutons, qui sont d’après moi trop nombreux.

Le premier permet d’activer ou non la lumière.
Le second permet de choisir si on veut que le remontoir s’arrête quand on ouvre la porte ou non.
Le troisième, une sorte de variateur, permet de choisir quel mouvement on donne à nos montres…

Et ce potentiomètre, il n’est pas très facile à comprendre. Les pictos qui s’y placent sont moyennement visibles, et c’est difficile de comprendre quel parcours feront les montres. 

Ceci dit, là n’est pas le gros du problème, puisqu’en jouant avec, on s’en sort.

Pour moi le vrai problème est l’alimentation de ce remontoir. De base, il est fourni avec une alimentation électrique classique, avec une prise française, donc parfait. Sauf qu’à l’arrière de la boite se trouve un logement qui permet d’accueillir… des piles. Et pas n’importe lesquelles, puisqu’il faudra des piles LR20… 

Ni les moins chères ni les plus écologiques, puisqu’il est difficile d’en trouver des rechargeables.

A la place de la marque, j’aurais plutôt opté pour une “option batterie” qui aurait occupé cet espace. Une batterie au lithium qui aurait permis, de temps en temps, de ne pas brancher le remontoir pour qu’il fonctionne. Dommage.

 

Le contenu du carton

Le remontoir m’est arrivé directement de Chine dans un gros carton bien aménagé.

Le cube est entouré d’une housse en tissus, le tout coincé dans des mousses bien rigides, et encore emballé de papier. Décidément, aucun risque pour la livraison.

A l’intérieur, on trouve :

  • Le remontoir
  • 4 coussins pour les montres
  • La notice d’utilisation
  • Un cable d’alimentation USB (pour brancher sur un PC)
  • Un chiffon microfibre gris

On est donc plutôt gâté, j’apprécie le fait que le remontoir ne soit pas livré qu’avec son alimentation.

 

Conclusion

Bien que ce remontoir ne soit pas exempt de défauts (attire la poussière, pas facile à nettoyer et pas facile à régler), il reste un très bon choix.

Et oui, 130€ pour un remontoir en bois, avec ce niveau de qualité, ce silence, et qui a une capacité de deux montres, c’est un prix très correct. On atteint très vite les 300€ pour ce genre d’objet, chez d’autres fabricants.

En terme d’utilité, je suis plutôt mitigé. J’apprécie (personnellement) de devoir remonter mes montres quand je veux les porter le matin. Je dirais que si vous avez 2 montres automatiques que vous portez de temps en temps et que vous n’aimez pas avoir à les régler, c’est un objet utile. Sinon, il servira de décoration (ce qui peut être très bien aussi !).

Certains disent que c’est bien de garder une montre en mouvement pour que l’huile ne sèche pas et qu’elle reste fluide, d’autres pensent que cela cause une usure prématurée… Je n’ai pas d’avis sur la question.

Je vous conseille ce remontoir sans souci, si vous en cherchez un de qualité à prix correct. Si vous m’interrogez sur son utilité, je vous répondrais que c’est pour moi un accessoire de confort et d’esthétisme. Il vous permettra de passer outre le remontage, et d’avoir un bel objet chez vous.

 

Avec le code SP2, obtenez 15% de réduction

Acheter le remontoir Inclake ici (139€)

Vous pouvez aussi l’acheter sur Amazon ici, pour soutenir La Petite Trotteuse (lien affilié) !

 

Les plus
  • Look élégant
  • Qualité des assemblage
  • Deux emplacements
  • Silencieux
  • Protection de l’objet pour l’envoi
  • Eléments fournis dans le packaging

 

Les moins
  • Trop salissant (revêtement laqué)
  • Variateur de mouvement pas facile à comprendre
  • Piles LR20 pour alimentation intégrée (j’aurais préféré une batterie)

 

 


Galerie photo :

Total
2
Shares
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Previous Article

Indice Ebauche - Le bracelet inspiré de l'horlogerie

Next Article

CODE41 DAY41 - Test et avis

Related Posts