G-SHOCK GMW-B5000D

La marque du groupe Casio frappe fort en cette fin d’année 2018 avec la déclinaison d’un boitier iconique, le DW-5000C.

En effet, vous connaissez très probablement G-SHOCK, leader international dans les montres du genre très robustes. Quand vous cherchez une montre à la fois qualitative et résistante à tout, G- SHOCK est bien souvent le premier choix qui vient à l’esprit.

D’autres marques ont essayé de concurrencer la marque, en vain. Quand on possède une telle expérience dans un domaine si particulier, difficile de se faire « rattraper ».

La nouvelle montre que sort G-SHOCK, la GMW-B5000D, est nouvelle, mais son identité visuelle est une reprise de leurs modèles iconiques, toujours à affichage digital, avec un boitier rectangulaire arrondi, et un bracelet à maillons métalliques.

Le gros point fort de cette montre est (en plus d’être résistante aux chocs) d’être connectée et solaire ! G-SHOCK propose en effet quelques montres « avec un petit plus ». Ici, l’utilisateur peut accéder aux fonctionnalités de la montre via l’application mobile G-SHOCK Connected (sur iOS et Android).

Cette GMW-B5000D est vendue au tarif de 499€. Pour certains, ce prix peut paraitre élevé, mais G-SHOCK a des gammes de montres allant de 89€ à plus de 8400€.

Mais ce tarif se justifie par l’emploi d’un boitier tout en métal (gris, noir ou doré), d’un coeur électronique suspendu de façon à éviter les chocs violents, mais aussi de la puce Bluetooth Smart.
En plus de cela, la montre est plutôt élégante, avec la traditionnelle touche de sportivité chère au constructeur.

Découvrez là dans un super photoshoot, ou sur le site G-SHOCK.


Total
48
Shares
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Previous Article

Test : William L. 1985 GMT, pas seulement une 4ème aiguille

Next Article

Test : Avi-8 Centenary 1960s

Related Posts