Les différents types de verre de montre

On trouve, même dans les montres à petit prix, de grandes différences de qualité entre les marques.

Le prix ne fait pas forcément la qualité, et l’inverse est aussi valable. Vous pouvez dépenser 2000€ pour une cochonnerie, comme dépenser 80€ pour une montre d’excellente facture.

Le choix des matériaux est un critère important dans la définition du prix, et dans le placement du produit par rapport à la concurrence. Les matériaux importants sont ceux du boitier, du bracelet, et aussi du verre.

Ce dernier est un élément majeur pour la durée de vie de votre montre, surtout si vous la portez régulièrement. Certaines marques mettent en avant un matériaux spécifique, soit disant génial, et d’autres oublient presque de le mentionner, comme s’ils avaient choisi du cellophane.

Le verre est la partie devant le cadran, est transparent, et permet de fermer le cadran et de voir les aiguilles ou plus, suivant la montre.

Retrouvez ici quelques informations sur les différents types de verres, ce qui vous aidera a faire votre choix, et à définir si une montre est chère, ou non !

 

La mesure de dureté, le Vickers

Pour mesurer la dureté d’un matériaux, autrement dit sa solidité, on utilise une unité nommée Vickers. Cette unité se mesure avec un indenteur en forme de pyramide qui ressemble à un diamant.

L’empreinte que laisse le pénétrateur est mesurée pour calculer la dureté du matériau. C’est une mesure peu utilisée, mais reste néanmoins un bon indicateur.

 

Le verre minéral

Le verre minéral est l’un des plus utilisés à l’heure actuelle. Il est conçu sur une base de verre, qui est traité chimiquement et “thermiquement” pour être resistant aux rayures.

Le verre est donc robuste mais peut souffrir avec le temps. Des égratignures plus ou moins profondes peuvent apparaître au fil du temps, et ne pourra pas être réparé, il faudra le remplacer. Il existe aussi des traitements modernes pour le rendre plus résistant, comme le trempage (minéral durci).

S’il casse, il pourrait se séparer en de multiples petits morceaux, ce qui serait dangereux pour celui qui la porte. Bien heureusement, la plupart du temps le verre ne fait que se fissurer.

Ce type de verre a une dureté Vickers de 500 à 800.

Le verre saphir

Ce matériau est le plus cher, puisqu’il est aussi le plus résistant.

Il est issu de la fusion de l’oxyde d’aluminium qui cristallise tant il est chauffé à haute température. Il ne se brise que très rarement, et est très résistant aux rayures.

Pour information, il est dit qu’il est 7 fois plus résistant et dur que l’acier… De quoi ne pas stresser !

Il est coûteux à fabriquer et ne se trouve en général que sur des montres haut de gamme, ou de bonne qualité. Le saphir est aussi un bon argument de vente, puisqu’il rassure le consommateur…

Ce type de verre a une dureté Vickers de 2200 à 2300.

Le verre en hésalite

Le verre acrylique, aussi appelé plexi ou hésalite est très populaire. Il est utilisé sur assez peu de montres parce qu’il est à la fois couteux à fabriquer et se raye facilement (et se poli facilement).

Il est bien moins brillant que le saphir et permettra d’avoir une meilleure vue sur le cadran. Il reflète aussi moins les reflets mais filtre bien mieux les UV. Il est donc parfaitement adapté pour les montres de sport.

Ce verre en hésalite est aussi très léger et restera attaché en cas de bris. Il ne se découpera pas en une centaine de petits morceaux !

Ce type de verre a une dureté Vickers de 500.

 

 

Total
5
Shares
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Previous Article

Test : Atto Verticale - Full Black

Next Article

Happy Hour Ish

Related Posts