Carl Edmond Ryolit

Bonjour à tous, et excellente année 2018 !

J’espère qu’elle sera exactement comme vous le souhaitez, dans la santé, la bonne humeur, et le plaisir 😉

En attendant, après cette petite pause pour les fêtes, on est de retour avec une montre vraiment canon, signée Carl Edmond.


Pour être très honnête, c’est clairement le coup de coeur pour ce début d’année. Vous me direz probablement qu’un coup de coeur de 4 jours c’est un peu facile, mais croyez moi, elle va le rester un moment…

Carl Edmond est une marque suédoise, née en Septembre 2017 et qui propose déjà deux modèles, la Granit et cette Ryolit. La Granit est presque identique, sauf qu’elle est carrée 🙂

C’est bien la Ryolit qui nous intéresse, puisque son design rappelle les légendaires (et hors de prix) Nomos, et c’est bien là un excellent point !

On reconnait assez rapidement les traits du design scandinave, avec une touche d’élégance et de complexité qui ne laisse pas pantois (j’ai appris de nouveaux mots…).

Ce sont le designer suisse Eric Giroud associé à Adrian Glessing qui ont dessiné cette montre. Pour les amateurs de design industriel, Eric Giroud doit vous dire quelque chose… C’est un grand pionnier de l’art des montres, surtout qu’il a travaillé dans le monde du luxe, avec Boucheron, Leroy, MB&F, Mido, Vacheron Constantin…

L’avantage d’avoir un grand nom comme celui là pour créer une montre, c’est le mélange du savoir-faire pour des marques très exigeantes, et le goût de l’esthétisme.

Le résultat est très réussi, puisque cette Ryolit est, je trouve, superbe.

Le boitier parfaitement circulaire est disponible dans deux diamètres, 36 et 40mm, parfait pour plaire à tous les poignets.

Le revêtement poli de l’acier inoxydable permet une belle brillance tout en restant sobre avec une face avant ou l’occupation du boitier est très faible, pour laisser la place au cadran.

Ce cadran, je l’adore dans la version Navy Blazer. Le fond bleu foncé métallisé est séduisant, élégant, et lisible. Le contraste avec les aiguilles et indexes est parfait, malgré la finesse des détails.

Une petite trotteuse rouge prend sa place à 6h, et ajoute une légère touche de sportivité à un ensemble plutôt “habillé”.

La montre est livrée avec un bracelet en cuir, et est alimentée par un mouvement à quartz Ronda.

Le tout est disponible au prix de 249€.

Total
1
Shares
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Previous Article

Leatherman Tread Tempo

Next Article

Schaffen Reference 65, la personnalisation du mécanisme

Related Posts
Lire la suite

Aevi

Aevi est un projet intéressant, proposé par l’entreprise suédoise du même nom. Le principe est en fait très…