La vintage du mois : Lip Dauphine

A travers ce nouveau type d’article, je vous propose de découvrir, chaque mois, une montre vintage d’occasion.

L’idée est de voir que les anciennes tocantes ont parfois énormément de charme! Pour bien choisir votre montre, vous pouvez aussi consulter ce dossier.


En ce beau mois de Décembre, je vous propose de découvrir la Lip Dauphine. 

lip-dauphine-1Derrière ce nom un poil amusant se cache une icône de l’automobile française des années 1950-60, une voiture produite par Renault, et qui rappelle un succès épatant.

Cette Renault Dauphine en question était en quelques sortes une manière d’épauler la Renault 4CV, plus compacte, et donc moins taillée pour les voyages en famille. Cette Dauphine a un look caractéristique, dû (entre autres) à cette double ouverture sur les ailes arrières, destinées à refroidir le moteur placé à l’arrière.

Cette petite citadine familiale était pourvue d’un tout petit moteur de moins de 900 cm³ cube, et ses 3 vitesses permettaient d’atteindre la folle vitesse de 115 km/h.

 


Revenons en à la montre, c’est quand même plus le sujet !

Ce qui est assez drôle avec cette Lip Dauphine, c’est que l’estampillage “Dauphine” a été compliqué à ajouter à la montre, puisqu’il était de la propriété d’un industriel horloger de Puteaux, Henri Basquin.

Il y a même une période de quelques années pendant laquelle on ne savait pas deviner si Lip était la marque, ou si c’était Dauphine… Ce genre de problème paraît tellement improbable de nos jours, que ça en fait une belle anecdote à raconter.

Cette montre est évidemment alimentée par un mouvement mécanique manuel, puisque le quartz n’existait presque pas avant les années 70.

J’ai omis de le préciser, mais Lip est une maison horlogère française, historiquement basée à Besançon. A l’origine on trouve un certain Emmanuel Lipmann, passionné d’horlogerie, et une sorte de médecin des montres et horloges. C’est en sillonnant la France pour réparer les coucous qu’il finit par fonder un atelier d’horlogerie avec ses deux fils en 1867.

Différents modèles ont fait la renommée de la marque, comme la Himalaya, la Mach 2000 imaginée par Roger Tallon, la Electronic, et la Dauphine, évidemment.

Mais, entre les années 70 et 80 la marque connait beaucoup de bouleversements, en partie dus à l’arrivée du quartz que les japonais et américains maitrisent mieux, et à moindre coût. Dans les années 2000, la marque produit peu de montres, et surtout beaucoup de mauvaise qualité. Certaines sont offertes avec des journaux, d’autres offertes dans des colis cadeau… On connaît notamment la réédition des Lip “Croix du Sud”, qui se sont vites éteintes…

La Dauphine est une des plus populaires, et des plus classiques. Elle a un style raffiné, élégant et délicat, qui plaît particulièrement aux amateurs de vintage.

Souvent dans de petits formats (34mm, 36mm…) on la trouve aussi en taille plus grande, surtout dans sa dernière édition, 38mm.

Vous pouvez trouver une Lip Dauphine à un prix très accessible sur les sites d’occasion. Vous aurez le choix entre différentes couleurs de boitier (bien que le doré soit bien plus populaire apparemment), dotés de bons mouvements mécaniques à remontage manuel.

Je vous laisse le soin d’effectuer vos recherches sur les sites de petites annonces que vous préférez ! N’oubliez pas de bien vous assurer de la tenue de l’heure, préférez une montre qui a été révisée et qui présente peu de marques d’usures. Fiez-vous ensuite à vos goûts et à votre instinct !

Attention, La Petite Trotteuse ne peut en aucun cas assumer les éventuels problèmes que vous pourriez rencontrer, plus encore avec un modèle d’occasion.

lip-dauphine-2

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

lip-dauphine-4 lip-dauphine-5 lip-dauphine-6 lip-dauphine-7

 

Total
2
Shares
4 comments
  1. Je recherche la montre présente sur la deuxième photo (cadran blanc, bracelet noir et fond de la photo bleu), pouvez-vous m’aider ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Previous Article

Filippo Loreti

Next Article

Cabaro, le minimalisme automatique