YEMA Superman GMT – un tout nouveau mouvement

Quand on pense à Yema, on pense forcément à la Superman. C’est une collection mythique, lancée dans les années 70, qui a su marquer les esprits des passionnés de tocantes.

Ce qui a fait son succès ? Un boitier étanche à 990 pieds (300 mètres, une première à l’époque), une lunette graduée, un verre bombé, et une butée de frein, destinée à bloquer la rotation de la lunette.

Et aujourd’hui, Yema remet au goût du jour cette célèbre Superman, avec une édition GMT (avec un second fuseau horaire) et surtout, avec un mouvement maison.

Est-ce que cette Superman serait une Super-watch ? Et bien regardons cela.

 

GMT pour Greenwich Mean Time

Pas mal de nouvelles montres naissent avec un affichage d’un second fuseau horaire, comme la William L. 1985 que vous aviez découvert ici. Mais ces montres sont quasiment toutes alimentées par un mécanisme à quartz d’origine asiatique.

Pour se différencier et être sûr de ce qu’elle fait, la marque française Yema a choisi de développer son propre mouvement mécanique, à remontage automatique.

Non seulement le fait de produire son propre mouvement rend la marque indépendante, mais elle a aussi le mérite de faire travailler des ateliers français.

Le Calibre MBP1000 est, jusqu’ici, le seul calibre qu’a développé la marque, et est un succès. Beaucoup de passionnés en disent du bien, et les retours sont positifs. D’ailleurs, Yema annonce avoir vendu plus de 250000 mouvements !

Et c’est en 2020 que deux nouveaux calibres vont naître, le MBP2000 (3 aiguilles), et le MBP3000 (GMT).


Aujourd’hui, en 2020, le financement participatif est une excellente alternative quand on veut financer un projet, un produit, bref : quelque chose.

Suite à un financement Kickstarter en 2019 qui s’est révélé être un succès, YEMA réitère l’expérience avec une nouvelle campagne, lancée à la mi-octobre 2020.

 

Une quatrième aiguille et du bronze

Quand on regarde les tests que nous avons réalisé, peu de montres (une seule en fait) utilisent le bronze pour former leur boitier.

Et bien Yema a décidé que deux montres seraient proposées : la Steel-Bronze, et la Bronze GMT. La première est un joli mélange d’acier gris et de bronze, et elle a été présentée sur la chaîne Youtube Montres&Moi (je vous invite à consulter sa vidéo).

La seconde, la Bronze GMT, est passée entre mes mains dans sa version noire.

Pour faire simple : j’ai été très séduit.

Avant de rentrer dans le vif du sujet, commençons par un critère important : le prix. Cette Bronze GMT sera vendue à 749€ pendant la campagne Kickstarter, et 1500€ en prix final. C’est simple : si elle vous plait, foncez l’acheter pendant la campagne, et vous la recevrez en Février 2021.

En terme de caractéristiques, c’est une montre très actuelle, avec une fiche technique orientée haut de gamme :

 

En bref : YEMA Bronze GMT
Boitier (diamètre) 39mm et 41mm
Boitier (épaisseur) 13mm
Boitier (matière) Bronze
Mouvement YEMA3000
Verre Saphir double dôme
Etanchéité 30ATM
Bracelet Cuir noir, boucle ardillon
Entrecorne 19mm
Cadran Noir, existe en bleu
Luminescence Aiguilles, indexes, lunette
Complication(s) Dateur, GMT
Prix 749€

 

Il y a plusieurs choses qui sont remarquables, et une petite critique à faire.

Premièrement, le fait que le boitier existe en deux diamètres c’est, d’après moi, une super idée. Cela permettra aux acheteurs d’avoir le diamètre juste, sachant que 39mm et 41mm sont des standards qui peuvent toucher tout le monde. Le bronze est une matière très brute, qui va offrir une patine unique et qui est réversible : un peu de jus de citron et d’eau gazeuse et hop : plus de patine !

Ensuite, le verre est superbe. Un saphir double-dôme est très agréable à regarder, il permet d’avoir une bonne visibilité, une bonne résistance (d’autant plus que celui-ci mesure 2,6mm d’épaisseur). 

Pour continuer sur les points positifs, je trouve le design du boitier très réussi. On retrouve l’essence Superman, modernisé, très propre, très soigné et très bien fini.

Le cadran est lui-aussi superbe, il est bien dessiné, lisible, les aiguilles sont très belles (surtout la trotteuse “pelle”) et les détails sont extrêmement précis.

Vient ensuite le petit défaut… 

J’aurais préféré un bracelet avec une largeur standard de 18 ou 20mm. Ici, avec 19mm, c’est plus difficile de trouver des bracelets alternatifs, et leurs prix sont souvent plus élevés. Vous le comprendrez, ce n’est pas dramatique du tout, mais pour 1mm, ça change un peu la donne. Pas de quoi vous déconseiller cette montre 🙂

 

Pour l’acheter ?

YEMA m’a proposé de tester cette montre avant la campagne Kickstarter. J’écris ce test fin Septembre, et le financement démarre le 15 Octobre.

Vous pourrez l’acheter au prix de 749€ en précommande, et vous serez livré à partir de Février 2021. Après la campagne, la montre sera vendue à 1500€ sur le site web.

C’est un prix qui est, d’après moi justifié. Vous achetez une montre soignée, lisible, dotée d’un joli packaging et alimentée par un nouveau mouvement automatique maison, le YEMA3000.

Si elle vous intéresse, rendez-vous ici !

Total
268
Shares
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Previous Article

Baltic Aquascaphe - Test et avis

Next Article

Yema Navygraf Heritage - Test et avis

Related Posts